jeudi 15 octobre 2020

Poème express n° 794

posted by Lucien Suel at 08:05

6 Comments:

Anonymous Dominique Hasselmann said...

Le couvercle du pot-au-feu
avec la bâche du couvre-feu... :-)

10:56  
Blogger Lucien Suel said...

Bien vu ! Un empilement de couvercles ! Mieux qu'un bouclier. Protection assurée.

12:00  
Anonymous ste said...

elle elle elle elle il elle elle

16:48  
Blogger Lucien Suel said...

Flagrant délit d'imparité expresse.

17:58  
Anonymous ste said...

Ahah, good one : le sexe faible à l'assaut du sexe faiblard.

10:45  
Anonymous Anonyme said...

(je suis en retard - mais j'arrive) (on ne sait jamais pourquoi les choses arrivent, mais elles arrivent c'est comme ça : pas de panique ...) (enfin si) (elle, c'est Viviane Romance, cette garce (et son tempérament) - Alice dans le film - non l'histoire n'est pas jolie jolie - elle est assez misogyne aussi (mais adaptée de Simenon qui ne l'est pas moins stuveux) le film est magnifique (on sort de la guerre - il est de 47) Michel Simon en monsieur Hire - l'image c'est Alice qui découvre quelque chose et le cache (la pièce à conviction qui fera accuser Hire sous prétexte de sale gueule : c'est un délit presque un crime...) - la rue, les passants, le regard - et puis Julien Duvivier (l'un des plus prolifiques cinéastes français - disparu en 67) (jl'adore aussi lui) (reprise avec dans la rôle d'Alice Sandrine Bonnaire- magique - et monsieur Hire, Michel Blanc (sec) (hum pardon mais c'est vrai) (Patrice Lecomte, 1989) mais le premier était (à mon goût) mieux - en plus noir et blanc comme j'aime (je suis de mauvaise foi et c'est normal) (Pépé le Moko tout autant, la Bandera, la Belle équipe et j'en passe) ici ambiance assez glauque - (Panique, Julien Duvivier, 1947) (musique Jean Wiener, dialogues Charles Spaak)

10:56  

Publier un commentaire

<< Home