lundi 28 septembre 2020

Poème express n° 790

posted by Lucien Suel at 07:41

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Non, mais je sens que nous sommes sur le piste. ¦-)

Zéo

09:05  
Anonymous Anonyme said...

(attends, Zéo, j'arrive ...!)(il paraît que c'est tiré d'une histoire vraie - l'adjectif, accolé au nom de l'auteur, fait un peu rigoler - mais enfin, mettons d'autant que l'auteur en question est au générique en temps que scénariste (c'est Romain Gary) ("le prix Goncourt 1975 a été attribué à monsieur Émile Ajar pour son roman intitulé "La vie devant soi" qui était une gimmick repris dans le générique d'une émission de radio - ah je ne sais plus mais je m'égare) c'est le chien qui en est le héros (un chien blanc : le titre du film en américain est White Dog) (ce n'est pas le meilleur du réalisateur mais on a une tendresse particulière pour lui) (le réalisateur, pas le film) car ce chien blanc a été dressé pour tuer les personnes de peau noire (le titre en français c'est "Dressé pour tuer" : on reconnaît la patte pertinente et toujours originale des distributeurs français) (il n'a rien de raciste mais cependant le film a été attaqué lors de sasortie par les ligues de défense des droits des noirs, si je me souviens bien) (mais ce n'est pas un "grand" film - Sam Fuller est assez adepte des films faits pour choquer - mais il n'est jamais meilleur que dans son Big Red One cependant (à mon humble avis, que je partage avec qui veut le défendre) - c'est un homme hanté par la guerre - c'est un ami, un type charmant, je l'aime toujours beaucoup) (un peu comme mon grand père) donc Dressé pour tuer (White Dog, Samuel Fuller, 1982)

09:38  
Anonymous Anonyme said...

(tiens j'ai oublié de dire que la musique de White Dog est due à Ennio Morricone - mais je voulais le signaler) (voilà, c'est fait) (bises)

09:40  
Anonymous Anonyme said...

(Ah, bien merciii! Pas vu, mais chouettes infos) (On entraine ici les toutous à détecter le cancer, sans doute chez vous aussi, alors j'esmère que ce toutou-là a eu l'intelligence d'utiliser ses crocs à bon escient envers qui l'a dressé ainsi.)(Entre ami.e.sthèses pour fins de cohérence et d'amusement surtout, si Anonyme est mon ami Lucien, bises aussi et tendresse de l'autre bord de l'eau, et sinon, c'est quand même gentil tout plein, ce message.) (« Race», un mot rejeté depuis des lunes pour non pertinence scientifique, fiou!!! Une espèce : l'espèce humaine avec heureusement tous les pourcentages de mélanine représentés, c'est pour moi telllllement beau!)

(Zéo ¦-))) )

23:48  

Publier un commentaire

<< Home