mardi 25 août 2020

Ivar Ch'Vavar : Hypnos mal au centre (4)


Et je le dis, ça ne
me plaisait guère, je sentais comme si quelque chose m’é
tait retiré, comme une clé, peut-être, une clé invisible :
un fourmillement au bout de mes doigts : l’instant d’a
vant la chose était juste encor là.
Et revenant vers les ha
bitations des hommes je constatai maussade et résigné,
que sur le seuil de chacune d’elles, il se tenait un gar
çon-boucher. D’une voix claire et musicale, lui criait
quelque chose dans la maison. J’enfonçais mes poings
dans mes poches je haussais les épaules j’affectais même
d’écarter un peu les genoux en marchant, en leur laissant
un peu de mou : chacun de ces grands garçons avait une
grosse paire d’ailes blanches dans le dos, évidemment.

à suivre...
Pages écrites courant 2003. Revues en mai 2016 et en avril 2019

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 07:42

1 Comments:

Anonymous ste said...

un peu de mou...de veau

16:27  

Publier un commentaire

<< Home