mercredi 2 janvier 2019

Un poème de Jean-Pierre Bobillot (1/8)


la mort qui est dans la vie & la vie qui est dans la mort aussi
(phraguements)

mort de quelqu'un c'est jules romains
la mort en ce jardin c'est bunuel
mort d'un jardinier c'est lucien suel
petit mort pour rire c'est tristan corbière
la mort des amants c'est baudelaire
la mort du loup c'est vigny
la mort de l'auteuR c'est barthes
la mort de l'auteuR c'est la naissance du lecteur c'est un peu vite dit, non ?
la dispaRition élocutoiRe du poëte c'est mallarmé
la pResque dispaRition vibRatoiRe d'un fait de nature aussi
« après que les poèt's... ont dispaRu... » c'est trénet
le dormeuR du val... mort! (& bientôt ressuscité...) c'est rimbaud
le dormeuR du val viVant (... & bientôt mort !) c'est sanseverino
« quand il est mort le poèèète » c'est gilbert bécaud
«puisque le clown est mooooort » c'est giani esposito
le cheValier jouant aux échecs avec la mort c'est le septième sceau
le masque de la mort rouge c'est EDGAR poe
« ell'ne va pas me claquer entre les doigts la garce » c'est brigitte fontaine-
& c'est dans cooooomm à-laaaaaaa radiooooooo...


Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 07:41

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(la Mort en ce jardin, quelle merveille - Charles Vanel, Simone Signoret en respectueuse, Michel Piccoli en curé (il vient de taper 93...), Georges Marshal...)

04:08  
Anonymous saka-saka said...

- Et La Mort a pondu un œuf, avec Trintignant 88 !! (en 68)


22:34  

Publier un commentaire

<< Home