vendredi 23 novembre 2018

Poème express n°743

posted by Lucien Suel at 07:27

5 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(ah...! Esther Williams dans "Ziegfield Follies" (Vincente Minelli(entre autres), 1946) et Ziegfield qui nous parle depuis le paradis, quelle merveille) (enfin, faut aimer aussi le genre - mais la comédie musicale américaine de l'entre deux guerres avait son style, charme, attrait) (mais non - on ne peut plus parler de cinéma et de piscine sans évoquer Esther, désolé) (on pourrait penser à Marie Laforêt, Romy Schneider et d'autres encore pour leurs rôles dans les diverses piscines, ou à Joe Gillis (alias William Holden) dans celle de la résidence Norma Desmond (Gloria Swanson...)(Sunset Boulevard - Billy Wilder, 1950) (on verra l'image pendant le week-end, je la pose dans la rétrospective) mais non, il y a mieux : Solveig Anspach (trop tôt enlevée à notre affection) mettait en scène un "Effet aquatique" magistral, voilà trois ans - elle décède avant la fin du montage - un scénario formidable, entre Montreuil (dont on avait eu déjà un formidable aperçu dans "Queen of Montreuil" comédie magique, 2011) et l'Islande, avec dans le rôle de cette jeune femme qui se jette à l'eau (prénommée Agathe) Florence Loiret-Caille, une des étoiles de notre firmament des comédiennes (Solveig Anspach réalisa un téléfilm sur Louise Michel (ce qui ne peut manquer de nous plaire) intitulé "Louise Michel" avec Sylvie Testud dans le rôle, film sorti en salle mais que j'ai manqué...)

09:55  
Blogger Lucien Suel said...

Ah, toutes ces actrices qui se jettent à l'eau. Je les imagine, attendant leur tour, à l'échelle du plongeoir !

10:35  
Anonymous ste said...

Un bout de langue entre les doigts

14:43  
Blogger Lucien Suel said...

Beauté de la poésie mécanique.

15:42  
Anonymous ste said...

Mon intelligence est artificielle

16:44  

Publier un commentaire

<< Home