vendredi 4 janvier 2019

Poème express n° 748

posted by Lucien Suel at 07:34

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(c'est qu'on commence bien l'année) (on pense à Shining pour le torrent (Stanley Kubrick, 1980) qui sort de l'ascenseur...) (on ferait dans le gore que ça ne m'étonnerait pas) (il y aurait bien aussi le "Comme un torrent" (Some came running) de Vincente Minelli (1958) mais peu de l'humeur concernée par le P/E* du jour) (pour ne pas oublier parce que le cinéma c'est aussi ce genre (ignoble), la série des Massacres à la tronçonneuse (Tob Hooper, 1974), le 2, le 3, l'autre (2003, Marcus Nispel) à gerber) (il y aurait bien aussi de Sir Alfred, sous la douche l'adorable Marion Crane (aka Janet Leigh) (Psycho 1960) peut-être) (je ne me détermine pas - comme il fait froid dehors, ça se passe en hiver ou en montagne : ça ne va pas cadrer mais tant pis, c'est le mieux, celui qui raconte vraiment la Saint Barthélémy - enfin vraiment reste un euphémisme) il y a là Marguerite de Valois (c'est Isabelle Adjani, couverte de sang) Henri quatre et sa mère (Virna Lisi en Catherine de Médicis magnifique) ce n'est pas seulement dans la chambre que le sang déferle, c'est partout dans le royaume, une horreur, abominable, terrible et infernale...) (La Reine Margot, Patrice Chéreau 1993, avec des apparitions de Jean Douchet, Barbet Schroeder, Valeria Bruni-Tedeschi, des décors de Richard Peduzzi et Olivier Radot, et des costumes somptueux d'Odile Hautemulle) (ça dégouline jte préviens)

08:10  
Anonymous Dominique Hasselmann said...

Oui, le meilleur film de Patrice Chéreau (quand on pense à ce qu'il a fait - un massacre à la monteuse - du livre de James Hadley Chase, "La Chair de l'orchidée")... mais là le rouge éclate comme un rideau de théâtre.

11:40  
Anonymous ste said...

le sang ensanglanté
(Et bonne année 2019 à vous également!)

23:34  
Blogger Lucien Suel said...

Entre temps, pas mal de sang s'est mêlé au jaune.

14:17  

Publier un commentaire

<< Home