lundi 17 avril 2006

Poème express : Café

posted by Lucien Suel at 08:33

4 Comments:

Anonymous sylene said...

Entre le compost et le recyclage des pages...
êtes-vous écolo ?

Pourtant cette encre , cette attention méticuleuse à biffer mais pas de trop...qui retire l'information....? La couleur ne peut-elle s'afficher, peinture sur texte ?

Dans le marc, je vois un avenir glorieux.

10:06  
Blogger S.L. said...

Merci pour la visite. Quand j'ai commencé à composter et à recycler, le mot "écolo" n'existait pas. J'ai cru comprendre aussi que pour être "écolo", il fallait habiter dans une grande ville...
L'avenir se lit dans le marc et les flaques d'eau.

11:23  
Anonymous sylene said...

Oui, mais les Baba, non pas au rhum mais cool, il y a longtemps qu'ils pronent un retour à la nature, comme les naturistes.

Ecologiste, mot nouveau, daté de 1964 mais l'écologie à 100 ans de plus.
Dans ce recyclage pourquoi du feutre noir sur les pages ? avez-vous essayé d'autres textures des poésies à lire et à sentir...

17:24  
Blogger S.L. said...

Mes premiers poèmes express étaient caviardés à l'encre de chine avec un pinceau. On peut évidemment utiliser la couleur ou recouvrir le texte par d'autres fragments de texte...
On peut aussi utiliser du "liquid paper" blanc.
Le tout est de faire apparaître le texte caché.

06:54  

Enregistrer un commentaire

<< Home