lundi 20 février 2006

Poème express : Diana


Note : Le poème express se fait en caviardant une page de roman. Partant d'une page déjà imprimée, il permet de composer en évacuant l'angoisse devant la page blanche. C'est aussi une forme de recyclage.

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 08:44

10 Comments:

Anonymous Jean d'Artois said...

L'idee est excellente. Meme Cartland en deviendrait lisible !

19:05  
Blogger S.L. said...

De fait, je n'utilise que des ouvrages de la collection "Harlequin" pour confectionner les poèmes express.

19:58  
Anonymous C.C. said...

Cf. cet extrait de l'avant-propos d'Erika, de Topor (Bourgois, 1969) :
« L’idée du roman que l’on va lire m’est venue il y a sept ans. À cette époque, ma principale activité littéraire consistait à rayer systématiquement tous les mots des livres qui me tombaient sous la main. Il est sans doute significatif que l’un de ces livres ait été le Discours de la méthode. Biffer avec une plume et de l’encre des caractères d’imprimerie, ce n’est pas une mince affaire. La tâche incite à la réflexion. Chaque mot est un obstacle à réduire, un ennemi à supprimer. Si certains cèdent après une lutte de pure forme, d’autres se défendent avec acharnement. Rayer tous les mots d’une page, sans se laisser attendrir par RIEN, par TRESSAILLIR, par SOUDAIN, cela demande une énergie peu commune… »

22:46  
Blogger S.L. said...

Grand merci pour cette belle citation de Topor. La dernière phrase est parfaite. Je n'ai jamais pu pour ma part me résoudre à caviarder les livres que j'aime. Mes victimes, je les trouve dans les brocantes ou entassées dans les caddies rouillés des "Emmaüs"...
J'essaierai de trouver "Erika" ailleurs.

10:08  
Blogger irina said...

pas mal, et très originel... ça doit être facile sur du Proust...

00:03  
Blogger S.L. said...

Irina, pourquoi ne pas essayer ?
Et nous envoyer le résultat...

07:18  
Anonymous Dorothée said...

Moi aussi je vais m'y mettre !

17:26  
Blogger Adresse : said...

Deux ateliers en ligne sur le travail de Lucien Suel sont disponibles sur MARELLE : Zone d'Activité Poétique.
Sur le poème express :
http://www.marelle.cafewiki.org/index.php?Ecrit%2055
Sur les vers justifiés :
http://www.marelle.cafewiki.org/index.php?Ecrit%2071
Et dans un même ordre d'idée que le poème express, à noter également le travail de Jochen Gerner :
http://www.marelle.cafewiki.org/index.php?Ecrit%2030
N'hésitez pas à y participer.

12:24  
Blogger pol guezennec said...

Bonjour. J'étais parvenu à peu près aux mêmes conclusions. Je n'utilise pas les romans de B.Cartland mais de préférence n'importe quel texte, parfois précieuse ridicule du petit monde de l'art. Mais ça marche avec n'importe quoi. Comme dans une grande surface, il y a toujours un peu plus que ce dont nous avons besoin pour notre marché quotidien. http://www.polguezennec.fr/archive/POUEMS.HTM cordialement. PG

00:40  
Blogger Lucien Suel said...

@Pol Guezennec. Merci express pour ces conclusions communes.

09:55  

Enregistrer un commentaire

<< Home