lundi 22 février 2021

Poème express n° 830

posted by Lucien Suel at 07:29

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(c'est à dire qu'il n'est pas, lui, spécialement joueur, si tu veux savoir - il se nomme Jean - enfin il aime assez mais c'est pour lui justement comme un jeu - son collègue de bureau (Paul Guers, ça dit quelque chose ?) (dans le film,il se nomme Caron) (le jeu, le Styx, hein, c'est assez transparent) Caron donc va lui faire apprécier le truc) (un truc d'enfant) (elle est blonde, platinée, et elle ne joue pas - elle ne veut que gagner) (elle aime rire, sans doute, sensualité provocante - à la ville aussi (expression qui indique qu'au cinéma, on n'est pas en ville) et tout autant - d'ailleurs les costumes sont de son chéri du moment (c'est le cas la plupart du temps, quand elle joue - la comédie, là) ces années-là (Pierre Cardin quand même, lequel vient de nous quitter) (elle, c'est Jackie) (incarnée par Jeanne Moreau, telle qu'en elle-même)(l'année d'avant c'était Jules et Jim (Truffaut)et elle y chantait...) (1962) (non, mais le Jean n'st pas de taille (c'est Claude Mann, légèrement falot) ça va mal finir croit-on (c'est pour ça, il tape du poing - mais ça ne sert à rien) (et puis et puis, ça se passe sur la Riviera - et puis ça ne finit disons pas si mal...) (si je me souviens bien) La Baie des anges (Jacques Demy, 1963 - juste après, il y aura "les Parapluies de Cherbourg" 1964) (musique Michel Legrand : il vient de faire la musique de Cléo (de 5 à 7, Agnès Varda, 1962) (image Jean Rabier) devenu un classique, de nos jours...

08:51  
Anonymous ste said...

une dent du poing

09:38  
Anonymous Dominique Hasselmann said...

la dent de la mère... :-)

14:31  

Publier un commentaire

<< Home