vendredi 17 mai 2019

Poème express n° 769

posted by Lucien Suel at 07:34

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(en réalité,le P/E* du jour est monté différemment du film - Mike s'arrête au bord de la route, prend à son bord (il conduit une Jaguar, pauvre chou) Christina qui fuit (elle va mal finir, désolé) puis commence son enquête (il passe par une salle de boxe, chère à l'hôte de ces commentaires) boit du whisky - sourire de sa secrétaire Velda - sourire de la poule du tueur pour qui il n'est pas sans charme (c'est Mike Hammer il faut dire, interprété par Ralph Meeker) film noirissime c'en est sans doute le parangon - moi c'est un de mes films préférés - un noir et blanc scintillant qui se termine en apothéose - j'adore le garagiste qui "Voum vavavoum... tri di pan !!!" (Nick, Nick Dennis - j'en parlais un jour dans le garage de la maison[s]témoin) des faux semblants, des mensonges, des erreurs, Nat king Cole dans le générique de début (image Ernest Laszlo comme souvent) (une rubrique à réaliser, celle des couples réalisateur/opérateur directeur photo) (non,mais c'est qu'on aime l'image) - cynisme et cruauté (pauvre Nick qui meurt écrasé dans l'exercice de son travail...) allégorie et mythologie (le Mac Guffin, comme on dit, qui ressort du nucléaire sans doute, on ne sait pas trop) (adapté d'un livre de Mickey Spillane genre facho mais tant pis - un peu de Clint Eastwood, un peu de Don Siegel - à droite toute - mais l'adaptation ici ne tombe pas dans ce travers) un sommet : Kiss me deadly (En quatrième vitesse en français) Robert Aldrich, 1955

09:11  
Blogger Lucien Suel said...

Oui j'aime beaucoup ce film vu il y a bien longtemps mais je me souviens toujours de la jeune femme qui court sur la route au début et de la lueur blanche maléfique qui s'échappe de la boîte plombée à la fin. J'ai aussi repris l'expression "va va voum" (allitération comme dans ce poème express) dans un autre poème sur "l'automobile"

09:27  
Anonymous ste said...

c'est foutu d'un coup

00:20  
Blogger Lucien Suel said...

yes, all fucked up

06:56  

Enregistrer un commentaire

<< Home