samedi 20 décembre 2008

Le Mastaba d'Augustin Lesage (7)

debout devant l'amer
exercice du clerc ricaneur
je déclame la litanie de couleur
les parquets nycthéméraux gargouillent
pour Instituts Métapsychiques Internationaux
l'examinateur de l'art est recalé marteau faucille
le premier du canton décore ses roues de vélo avec les
fleurs des troènes la roue libre grésille dans la voie
descendante Norrent-Fontes Lillers Béthune une séreuse
couronne de croûte encercle ma rotule le guéris-tout a
ramolli le maculage à l'eau bouillie ça coule et c'est
bleu
ça coule
et c'est
bleu
ça coule
et c'est
bleu
mon détective décortique
les preuves des desseins
la comtesse poétesse-- --le carrelage luisant
froisse un drap noir-- --d'un Psychic College
l'admiration ahurissante
d'un président américain
la dalle du cimetière se
fend dans l'affaissement
dévalant la vallée noire
délavant l'arène minière
le carreau des reines la
vallée des rois à pleine
bouche avalant la cendre
la poussière les poumons
tapissés de poudre râpée
bouche avalant la poudre-- --poudre avalant la bouche
les poumons la poussière-- --la poussière les poumons
tapissée de cendre râpée-- --tapissés de cendre râpée
cendres lavant la bouche-- --bouche avalant la cendre
tapissée de poudre râpée-- --les poussières des tapis
les poussières le poumon-- --en poudre dans le poumon
sac d'os à l'fosse
ça bosse ça fauche
à l'fosse sac d'os
ça fauche ça bosse
je m'défausse l'os
j'désosse la veine
c'est l'manillon à
pique la manille à
coeur l'valet dans
l'fond dans l'trou
silicose ça fauche
les sous la bourse
le sang la mélasse
le grisou pour les
sous éclat dessous
je suis le fou que
je suis le fou fou
au bord du trou du
temps frère du gaz
..................
..................
..................

Libellés : , , , , ,

posted by Lucien Suel at 18:25

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bonjour
je découvre ce soir votre blog...intéressé et interloqué par vos étranges constructions textuelles. J'en profite pour vous signaler le blog de mes écritures quotidiennes : http://lhommesansreseaux.hautetfort.com/
Je vous invite cordialement à rendre visite au personnage éponyme, dont les divagations plus ou moins poétiques sauront peut-être vous intéresser ou vous interloquer...
JEan-Baptiste Monat

19:36  
Blogger Marcello Rompivetro said...

suellucien :
graziemille &
à 2009

21:34  
Blogger blogruz said...

Si le "bleu" en bleu est d'origine, Danielewski peut aller se rhabiller dans sa "maison" des feuilles.
bravo de toue façon

14:14  

Publier un commentaire

<< Home