vendredi 5 avril 2019

Poème express n° 762

posted by Lucien Suel at 07:40

6 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(je me souviens un peu de cette histoire mais je ne crois pas que ce soit une des merveilles que le cinéma parfois enfante) (peu importe : on est là pour évoquer - mais quand même : la qualité française sans doute un peu) je me souviens de Mélancolie (quel prénom...) Mau (quel patronyme...!) (Marlène Jobert, cette petite rousse assez piquante comme on dit, trop mignonne) c'est dans une voiture, il me semble que Harry Dobbs l'observe à travers le pare-brise, il pleut (le film est assez dur, scénario Sébastien Japrisot - qualité française) (j'ai censuré la scène du viol de Mau : elle tue son violeur qui n'a que ce qu'il mérite aussi) (Mau, c'est ainsi qu'on surnomme cette jolie jeune femme) (Annie Cordy Juliette l'amie de Mau, très en forme) (photo Andreas Winding, très pro, dialogue du scénariste, montage Françoise Javet très pro, musique Francis Lai : tout le monde est là, donc - ça m'en rappelle un autre où Marlène était la partenaire de Lino Ventura - Dernier domicile connu, José Giovanni 1970 aussi - un peu des poncifs, pas mal de machisme, le film du dimanche soir sur la première chaîne (il n'y en avait alors que deux...) (Harry Hobbs, c'est Charles Bronson... du lourd, du pesant, une espèce de cinéma un peu trop appuyé mais pas mal quand même - ça a dû vraiment vieillir... (Le Passager de la pluie, René Clément (quand même) 1970)

09:10  
Anonymous ste said...

le feu des doigts produit du hasard

00:03  
Blogger Lucien Suel said...

Merci à vous deux.
Mau ça me fait bien sûr penser à ma vieille héroïne, Mauricette Beuassart que j'appelle parfois Mau-mau. Que devient-elle ?

16:25  
Anonymous Anonyme said...

mais on attend la suite, nous autres...!!!

19:32  
Blogger Lucien Suel said...

Il y a déjà une suite : "Blanche étincelle", roman paru en janvier 2012 à La Table Ronde. On y retrouve Mauricette qui nous livre son journal intime pendant trois mois et nous raconte la merveilleuse rencontre avec Blanche Delorme...

19:46  
Anonymous Anonyme said...

(certes mais on attend la suite, nous autres...!!! :°)))

08:27  

Publier un commentaire

<< Home