vendredi 6 juillet 2018

Poème express n° 727

posted by Lucien Suel at 07:58

6 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(ah !! cette chanson écrite par Michel Emer chantée par Edith Piaf "c'qui peut m'arriver n'importe quoi/jm'en fous pas mal j'ai mon passé qui est à moi/ c'est ptêt banal, mais ce que les gens pensent de vous/ ça m'est égal, jm'en fous" que je signe des deux mains - ça pourrait faire ce P*/E*) (https://www.youtube.com/watch?v=EK-FbLFo10s) mais on va faire dans le dandysme - la merveille aussi - c'est Eliza Doolittle (Audrey Hepburn le charme et la classe), elle ne l'épousera pas (ou alors j'ai de mauvais souvenirs - ouais si, elle est un peu niaise, finalement - encore que ça puisse se discuter, n'importe) les chansons sont magnifiques, le pygmalion, sévère mais juste... Rex Harrison (avec un prénom pareil, aussi) (le revoir dans "Guêpier pour trois abeilles" (The Honey pot, Joe Mankiewicz, 1967), on rit on pleure, enfin comédie musicale formidable, Hollywood quand tu nous tiens... diamant : My fair lady (Georges Cukor, 1964) (une vraie merveille) (il paraît que le thème du film fut joué lors de l'anoblissement de Rex Harrison par STGME2 en 89) (mille neuf cents, pas mille sept cents)

08:35  
Anonymous ste said...

Je marche riche pour la ceinture

13:39  
Anonymous Dominique Hasselmann said...

C'est Macron qui semble avoir caviardé les lignes inutiles (comme il le fera -qoi qu'il en dise par tweets comme un pâle imitateur de Trump - des retraites, des pensions de réversion, de la Sécurité sociale, etc., etc.)... :-)

05:59  
Anonymous Dominique Hasselmann said...

quoi qu'il en dise...

06:01  
Blogger Lucien Suel said...

Lire dans les entrailles du poème express comme autrefois l'aruspice !

07:03  
Anonymous ste said...

Oui la rue s'pisse...dessus

00:13  

Enregistrer un commentaire

<< Home