vendredi 15 juin 2018

Poème express n° 724

posted by Lucien Suel at 07:19

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(David Vincent ? mais il ne buvait pas, et surtout pas avec le petit doigt en l'air - Roy Thinnes, acteur phagocyté par son rôle) on sacrifie à la mode les séries quelle merveille !! Les Envahisseurs, en pleine puberté (pour moi) cette peur et cette étrangeté (des trucages sommaires mais ça allait encore - on se souvient surtout - aussi - de cette Invasion des profanateurs de sépulture (trucages sommairissimes aussi) (Don Siegel, 1956) (magnifique tampons : on dirait un portrait de lui, David - personne ne le croit, pauvre chou - en 5 exemplaires

08:10  
Anonymous ste said...

Le doigt s'ouvrit en lui

08:58  
Blogger Lucien Suel said...

Ah, blogger ne me prévient plus des commentaires. Du coup, je les découvre en même temps. C'est bien aussi. Dans l'invasion des profanateurs, je me souviens des haricots, mais pas de la bière (ou alors oui, dans le sens de sépulture)

20:14  

Publier un commentaire

<< Home