vendredi 29 juin 2018

Poème express n° 726

posted by Lucien Suel at 07:12

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

mais ces petits gémissements, personne ne les entendait - ils étaient le fait de sa petite voix intérieure (bientôt, elle et son amour s'étreindront) (la cruauté et le tragique sont un peu à l'écart à ce moment, mais guettent) (l'île - est-ce bien une île ?- semble à jamais sous les pluies diluviennes de la mousson) (au delà des mers, au delà du temps) (Ada (Holly Hunter) ne dit pas un mot, son mari Steward (Sam Neil) l'aime tant et Georges, le contremaître (Harvey Keitel, transfuge...), en est tellement amoureux) (sa petite fille Flora (Anna Paquin) parle pour elle avec le reste du monde) (ça va mal finir...) (eh bien non : ça finit bien, et beau - magnifique même) (la musique de Michael Nyman formidable - comme d'habitude d'ailleurs) (l'un des acteurs principaux, le piano, disparaîtra au fond des mers) (assez merveilleux : La leçon de piano (Jane Campion, 1993) scénario en acier et interprétations magiques)

07:58  
Anonymous ste said...

lui elle gémissements

14:32  

Publier un commentaire

<< Home