vendredi 6 avril 2018

Poème express n° 716

posted by Lucien Suel at 07:00

6 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(j'ai pensé un petit peu à "L'atalante" (Jean Vigo, 1934) drame de mœurs mais c'est à cause du père Jules - une merveille en tout cas dans la dernière version) (c'est Michel Simon qui l'interprète et c'est lui qu'on voit ici) (il est né quelques mois avant le cinéma, ce garçon-là)(jt'assure, mon cher Lucien, que tu as dit "bizarre"...) (c'est plus dans "La chienne" (Jean Renoir, 1931) ça traine par terre en effet, et le peintre amateur hurle doucement et sans bruit, finit par en arriver à tuer) (la vie, des fois, c'est pas si facile) (on fait gaffe à pas trop boire hein) (ah tiens, j'ai dit bizarre ? ah bon ? mais comme c'est bizarre...)

07:34  
Anonymous ste said...

Sale, il travaillait, il s'inquiétait, il buvait, malgré des cris.

13:31  
Blogger Lucien Suel said...

J'aime cette variété des commentaires, l'un qui dilate, l'autre qui contracte...

15:55  
Anonymous ste said...

Des vêtements jonchaient l'évier.
Il travaillait, lui.
Il buvait les conseils du médecin.

17:58  
Blogger Lucien Suel said...

Des vêtements sales lui enlevaient tout désir malgré les conseils du médecin.

07:51  
Anonymous ste said...

Sales conseils du médecin.

08:52  

Publier un commentaire

<< Home