lundi 26 mars 2018

Liste de phrases extraites de mes livres et comportant le mot « bleu » RDO n°35


Récupération des données ordinaires

dans

« Le corps y dort, (bleu) »

in memoriam Wilhelm Reich & John Coltrane

Le tourbillon de fumée bleue traverse
la route devant la voiture. Un infini
corridor s'éveille au milieu d'images
troussées dans le bleu de ma barbe si
rêche. Humain d'oeil bleu, je me suis
habillé d'argent & velours bleu-pâle.
Oh ! la terre verte sous un ciel gris
bleu dans les briques flamandes. Oh !
les poireaux bleus de Solaize ! Et le
torchis séché sous le soleil & qui se
chauffe à la fumée des bûches, fumées
bleues des soirées d'hiver. Flèche de
dentelle ajourée au loin sur la terre
sombre, loin dans le ciel bleu. C'est
un château de haine-ciel, tout gonflé
atroce bleu, et vert (vert de peur et
bleu de travail). Les voûtes et leurs
pilastres sont bleus. Je peux cracher
des blocs de morve sur la dalle bleu-
träkl. Je m'enfonce dans le soir noir
et sanglant foetus au creux des reins
poupée bleu-träkl pleurant, pleurant.
Les slogans claquent : détruire brûle
arrachons cochons chiant soufre usine
de peste Death Factory. Dans la lueur
bifide jaune des phares, des mouettes
glacées gravent leurs noms tremblants
sous l'étoile envapée, déroulée parmi
le bleu. La délicate mésange bleue se
calfeutre sous sa minuscule casquette
organique. Mon oeil bleu plonge aussi
dans l'eau de la Lys. Eau miroir noir
eau miroir bleu, miroir blanc bleu et
ciel de l'Annonciation : Oh ! flocons
écrasés de sexe bleu, dans un drap de
roseaux noirs, je découvre les jambes
d'un éternel bleu-träkl tendre que je
mordille & suce & croque & lave. Dans
le corridor, le serpent me glisse des
doigts et plante ses crochets dans ma
chair à travers l'étoffe bleue. C'est
un rêve futututré. Ô Kurt, je t'ouïs.
Je n'ai même plus l'espoir de revivre
encore dans la fumée bleue et l'odeur
de suaire. Là, ça coule & c'est bleu.

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 07:58

4 Comments:

Anonymous ste said...

De l'azur en bien larges correspondances. Et cette exquise curiosité suélienne sur tout ou presque ou prepresque.

08:23  
Blogger Lucien Suel said...

Merci pour "exquise"

08:30  
Anonymous ste said...

On sent que vous aimez fort la vie, ça fait du bien à moi qui pense l'aimer un peu moins.

08:45  
Anonymous Dominique Hasselmann said...

Coltrane blue train, Reich beige...

06:39  

Publier un commentaire

<< Home