lundi 24 octobre 2005


CADAVRE GRAND M'A RACONTE
la poésie des fous et des crétins dans le Nord de la France
Abbé Henri Lepécuchel, Ivar Ch'Vavar, Alix Tassememouille,
avec la collaboration de Lucien Suel

La première édition de Cadavre grand m'a raconté parut il y a dix-huit ans - édition « underground », tirée à 350 exemplaires - vendus en quelques mois. L'ouvrage est introuvable depuis, mais n'a jamais été oublié, et bien des voix, année après année, se sont élevées pour demander sa réédition.
Cadavre grand se présente comme une anthologie des poètes fous, crétins, naïfs du Nord de la France, réunie par l'abbé Lepécuchel et ses « disciples » Ivar Ch'Vavar et Alix Tassememouille... L'abbé Lepécuchel n'a jamais existé, Alix Tassememouille non plus, la plupart des auteurs présentés dans l'anthologie pas davantage. - Dans la première édition, ces auteurs étaient vingt-deux. Ils sont maintenant quatre-vingts, on change donc de dimension.
Ce livre est un tout, constitue bien une œuvre, une œuvre complexe, foisonnante, pleine d'échos, et partout marquée de signes de reconnaissance, œuvre labyrinthique, égarante au possible, mais une, et d'une grande force et invention.
Et cette œuvre forme un univers. L'univers fantasmé du Nord, mais fantasmé jusqu'à sa plus grande réalité, jusqu'au moment où sa réalité profonde se dévoile et apparaît dans une évidence crue et bouleversante.
Ce livre monstrueux, totalement inclassable, ne ressemblant à rien de connu, c'est encore - même obliquement - un livre sur la poésie, ses trucs, ses charmes, ses prestiges. Sur la force de l'imaginaire, aussi, qui, pour Ivar Ch'Vavar est ce qui peut nous rapprocher le plus du réel... Et ce qui frappe le plus, en définitive, à la lecture de Cadavre grand, c'est, paradoxalement, l'extraordinaire impression de réalité, de véracité, que nous ressentons.

IVAR CH'VAVAR
Ivar Ch'Vavar est né en 1951 à Berck, dans le Pas-de-Calais. Il vit aujourd'hui à Amiens et écrit aussi bien en français qu'en picard. Également traducteur, il est l'auteur de nombreux ouvrages. Il a dirigé les revues L'Invention de la Picardie (1985-1995), Le Jardin ouvrier (1995-2003), et vient de lancer L'Enfance. Un numéro de Plein Chant lui a été consacré récemment.
ISBN : 2-914033-19-2
Prix : 30 €
Editeur : Le Corridor Bleu

Libellés :

posted by Lucien Suel at 09:35

4 Comments:

Anonymous artére said...

la gingivite à gros bouillon ??

02:46  
Blogger S.L. said...

L'auteur du dessin est Konrad Schmitt dont on peut lire la biographie accompagnée d'un auto-portrait ici : http://membres.lycos.fr/insanne/auteurs/schmitt.htm (on peut aussi l'entendre chanter...)
Le connaissant un peu, je sais que la gingivite et le bouillon de poule sont des éléments importants de ses fantasmes.

09:11  
Anonymous Anonyme said...

Le lien sur l'auteur du dessin ne semble pas fonctionner
P/Z

11:28  
Blogger S.L. said...

Pour répondre à P/Z, j'ai signalé le lien dans un nouveau post sur Silo : http://academie23.blogspot.com/2005/10/konrad-schmitt.html

12:44  

Enregistrer un commentaire

<< Home