vendredi 15 juin 2007

Eurydice




EURYDICE EURYDICE
UNE ÉCHELLE OBSCU
RE VERS TON ENFER
Y DÉVALER/AMOUR/Y
DESCENDRE/CHALAND
IVRE DE CHARON/RI
CTUS DE MORT/AVEC
EURYDICE EURYDICE

EURYDICE EURYDICE
UN AMOUR SUSPENDU
REVIENS-MOI ! EUR
YDICE/LE NOIR/N'Y
DEMEURE DONC/RAID
IE EN LA MORT/ICI
C'EST MOI/LÀ/BLOC
ECRASÉ DE TÉNÈBRE

EURYDICE EURYDICE
UN ASTRE CORROMPU
RÈGNE EN BAS/NOIR
YOLE NOIRE D'EURY
DICE/MON POIGNARD
INUTILE APRÈS LUI
CHARON LÂCHE DONC
EURYDICE EURYDICE

EURYDICE EURYDICE
ULTIME ÉCHELLE DU
RETOUR/LA DOULEUR
Y EXPIRE/MON EURY
DICE/ELLE ME MORD
INFINIMENT/LE CRI
CHAVIRE EN LE LAC
ETERNEL/MA BEAUTE

EURYDICE EURYDICE
UNE OMBRE VOLE SU
R ORPHÉE/CHANTEUR
YO-YO MORTEL/EURY
DICE/IL REDESCEND
IL REGARDE/UN CRI
C'EST MAT/L'ÉCHEC
EURYDICE EURYDICE

EURYDICE EURYDICE
UN HOMME GÉMIT AU
ROYAUME INFÉRIEUR
YEUX CLOS/LE JURY
DES TÉNÈBRES REND
ICI SON VERDICT/I
CÔNE INTERDITE/SC
ELLÉE DANS L'ÊTRE

EURYDICE EURYDICE
UNE FLAMME D'AMOU
R JETÉE À L'ENFER
Y BRÛLANT/OH/EURY
DICE/MA LYRE TEND
INFINIMENT LE CRI
CODA/JE SUIS AVEC
EURYDICE EURYDICE
Trois gravures sur bois de William Brown et un poème à contraintes* de Lucien Suel.
* Arithmogrammatique (ou isolettrique), acrostiche, télostiche.


Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 11:27

3 Comments:

Blogger Mauricette Beaussart said...

Monsieur Suel, je serais tellement contente si vous pouviez m'écrire un poème comme celui-là avec les lettres de mon prénom pour commencer et finir les lignes (les vers ?). Je pourrais le montrer à mon Directeur d'établissement curatif. Ma statue serait relevée. Merci en avance.
Mauricette

18:55  
Anonymous Dominique Hasselmann said...

Le sage montre l'échelle.

09:19  
Blogger Lucien Suel said...

La lune regarde les doigts d'Orphée.

19:17  

Publier un commentaire

<< Home