jeudi 24 décembre 2020

Poème express n° 813

posted by Lucien Suel at 07:29

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(les amis d'Arsène Lupin, les 813, en hommage à ce P/E*) (policier, si on veut) c'est l'histoire d'un type il est ingénieur du son, se nomme Jack Terry et cherche des bruits nouveaux, écoute les oiseaux (le poème est un peu en dehors de son affaire mais pas tant qu'on croie) il assiste à un accident de voiture - sans percevoir le bruit d'un pneu qui éclate - mais avant cela (la voiture va tomber dans le fleuve en contrebas, le type va se faire mal à l'épaule, il croira parler à quelqu'un, c'est pour ça le poème) il écoute son courage, se jette dans l'eau, le conducteur est mort mais sa compagne (adultère) non - le type est sénateur (c'est un peu une "histoire vraie" comme si ça pouvait exister, qui s'est réellement passée dans la réalité - passons aussi) - il la sauve des flots - enfin toute une affaire - écoutant les sons captés alors il percevra celui d'un coup de feu... - (un accident ? non, un attentat...) terriblement efficace - à la manoeuvre Brian de Palma (formidable, étazunien peut-être mais formidable) ( à l'image Vilmos Zsigmond "nouvel hollywood" endiablé (formidable aussi) il vient de terminer "La porte du paradis" (Michael Cimino, 1980) (formidable tout autant) - l'ingénieur du son dans le film (extra) est incarné par John Travolta (bien que scientologue (quelle pitié!) il est vraiment bien dirigé...- non, c'est du lourd - et la jeune femme, Nancy Allen) - ça finit mal - c'est quelque fois assez gore (De Palma aime le fantastique - on se rappelle de "Phantom of the Paradise" du même - 1974)(on déconseille aux personnes sensibles) un classique cependant, disons - "Blow out" Brian De Palma 1981

17:13  
Blogger Lucien Suel said...

Je dois avoir un exemplaire de la revue 813 dans mes rayonnages.
Blow up, blow out... c'est tout un job

18:02  

Publier un commentaire

<< Home