samedi 16 février 2013

Le Train de Tarkos 24


Christophe Tarkos
Le Train (24)

C'est le glissement, c'est la voie de chemin de fer, c'est le jour, c'est la vie, c’est la vitre
Je ne veux je ne veux pas je n'ai pas d'aménité je n'ai pas d'ami je n'ai pas d'animosité je n'ai pas d'animaux je n'ai pas un animal avez-vous un animal je ne me suis pas animé d'un animal je ne suis pas inamical je n'ai pas d'ami compagnon gentil compagnon d'animal est-ce votre animal s'il y a un animal ce n'est pas mon animal je n'ai pas d'animal je ne suis pas accompagné d'un compagnon je me suis amical, je me dis mon ami, je me suis dit je me serai agréable.
C'est un train de loupiotes

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 09:04

2 Comments:

Anonymous Helder Serpa said...

que de biais que de détours pour parvenir de soi à soi! un animal en est le plus humble et peut-être le plus vrai (cf. publicités: comment promouvoir mon mon-corps). écrire des poèmes, Mallarmé nous l'a appris ne sert qu'à "extravaguer de soi", mais sans retour. Et il faut être exceptionnellement doué pour accomplir ce circuit qui va de moi à moi en passant par l'horizon! il faudrait être Heidegger! et encore...

18:20  
Blogger Lucien Suel said...

Merci pour votre intérêt et la "densité" de vos Arguments.

08:21  

Publier un commentaire

<< Home