samedi 26 janvier 2013

Le Train de Tarkos 21

Christophe Tarkos
Le Train (21)

Le train roule à la même vitesse que le siège

Je ne vais pas m'en étonner et je ne m'étonne pas, ce n'est pas étonnant, je ne me mets pas sur le côté, et je ne m'en étonne plus, on est bien installé et on ne cogne pas, je ne me cogne pas, je n'ai pas été cogné systématiquement, je ne cogne, je ne bugne, je ne veux pas me donner des bugnes, je ne me bugnerai pas, je n'aimerais pas être cogné, des beignes sur moi, des bugnes sur moi, moi qui me cognerais, je n'aimerais pas. Si je me cognais, je ne ferais pas l'étonné.

Comme une lourde flèche, le train passe au travers de la plaine

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 06:51

2 Comments:

Blogger bertfromsang said...

il s'est demandé, tarkos, s'il n'y avait point une fuite : http://bertfromsang.blogspot.fr/2011/09/feu-christophe-tarkos-lhomme-de-merde.html
ces "écrits poëtiques" (POL) sont indispensables...

00:46  
Anonymous Anonyme said...

voyager c'est donc recevoir un grand coup de distance en pleine tronche. L'esquiver aussi, peut-être. Tout ça fait une traversée. (je l'ai entendu ainsi, désolé)

02:44  

Publier un commentaire

<< Home