vendredi 17 septembre 2010

Lucien Suel & Arnaud Mirland en concert (7/10)

Septième morceau du concert de Cheval 23, le 6 avril 2010 à La Java : "Ossuaire", un poème extrait de Canal mémoire, aux éditions du Marais du Livre.

OSSUAIRE
ossuaire mes morts mes morts ossuaire
sortez de ma tête sur le papier blanc
& sur le disque dur de mon ordinateur
la mémoire des morts hors de moi mort
les os de Rachel Martel & puis encore
les os de Fleury Verbrugghe et encore
les os de Léonie Vandenbeulque encore
les os de Lucien (Géry) Suel & encore
les os de Reine Debacker voici encore
les os d'Arthur Woestelandt et encore
les os de Juliette Manien avec encore
les os de Gilles Denisselle et encore
les os d'Evelyne Chaumette oui encore
les os de Gaston Criel et puis encore
les os d' Arthur Rimbaud voici encore
les os d'Antonin Artaud & puis encore
les os d'Isidore Ducasse voilà encore
les os de Jack Kerouac et puis encore
les os de Neal Cassady et puis encore
les os de Blaise Cendrars puis encore
les os de Richard Brautigan et encore
les os de Paul Verlaine & puis encore
les os de John Lennon et voici encore
les os de Sun Ra Herman Blount encore
les os de Léo Ferré & encore & encore
les os de Blaise Pascal & puis encore
les os de Vincent Van Gogh oui encore
les os de Chet Baker et il y a encore
les os de Joseph Huguet & puis encore
les os de Jean Delval et voici encore
les os de Léon Bloy & encore & encore
les os de Germain Nouveau puis encore
les os d'Hugo Ball de Jean Arp encore
les os de Nestor Makhno & puis encore
les os de Mikhaïl Bakounine et encore
les os de Kurt Schwitters puis encore
les os d'Augustin Lesage voilà encore
les os de Rosa Luxembourg puis encore
les os de Georges Bernanos oui encore
les os d'Alexander Trocchi oui encore
les os de Marcel Duchamp voici encore
les os d'Allen Ginsberg & puis encore
les os de Thérèse Martin voici encore
les os de Vladimir Nabokov oui encore
les os de Max Jacob & encore & encore
les os de Tristan Tzara & puis encore
les os de Charles Baudelaire & encore
les os de William Burroughs et encore
les os d'Egon Schiele et voici encore
les os de Catherine Tekakwitha encore
les os de tous les morts classés dans
la cathédrale de mon esprit ensevelis
dans les matières grises de mon crâne
trouant ma bouche étouffant ma narine
noyant mon regard fermant mon oreille
déchirant ma peau & déchirant ma peau
Lucien Suel

Libellés : , , , , , , ,

posted by Lucien Suel at 08:43

3 Comments:

Blogger Le Seuil said...

Tous ces os pour parfumer le bouillon de votre culture, ça vaut toujours le coup de déterrer les morts, surtout celle des Jardiniers. (Il est entré y'a environ une semaine à Québec, bientôt la lecture en sera faite)

Louise Langlois
Le Seuil des Froidures

06:49  
Anonymous Helga Von Spielberg said...

S.U.P.E.R.B.E!

11:17  
Blogger Lucien Suel said...

Merci amie Helga et amie Louise.
Quelle bonne idée ce bouillon !
Bonne lecture du jardinier !

15:49  

Publier un commentaire

<< Home