jeudi 7 janvier 2021

Poème express n° 817

posted by Lucien Suel at 08:12

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(c'est un petit peu loin,mais c'est un classique - âmes sensibles s'abstenir) (j'ai pensé un peu à L'invasion des profanateurs de sépultures (Don Siegel,1956) mais non, il n'y a pas cette composante féminine qui emporte le P/E* du jour) (ici c'est Barbara (Judith O'Dea) qui tient le rôle (dans le poème elle est nettement plus gaillarde que dans le film) elle est avec son frère (il meurt direct au début du film) (c'est quand même assez gore comme affaire : l'angoisse est là - ne pas projeter aux enfants, jt'assure) puis elle fuit elle trouve de l'aide auprès d'un chauffeur de camion, black (Duane Johnson, convaincant) qui mourra à la fin, pris pour un zombie (la police alors comme maintenant commet des bavures, tu sais bien) - comme je vois que tu es dans le mood des zombies, en voilà en veux-tu un plein cimetière ça bouge en automates ça effraye les vierges (enfin j'interprète) ça fout les jetons aux vieillards enfin tout le kit - à sa sortie en France début 70, ça jouissait d'une aura funèbre (moins que l'Exorciste cependant (William Friedkin, 1973)) - ce qui est ici sans doute remarquable est la production (budget minuscule mais exploitation formidable, cinéma indépendant) bouts de ficelles et effets spéciaux basiques (ça a donné lieu à des exploitations dans tous les sens - les films de zombies, l'horreur ces trucs-là que je ne goûte pas particulièrement - la musique, la nuit, le sang, la mort enfin tu vois) La Nuit des morts vivants (Georges Romero, 1968)

12:54  
Anonymous ste said...

SoUs tErre. Les
nappeS de brUmE. La
SoUtErraine, L'étrange
Sensations toUchaiEnt soL
SoUtErraine Le
SoUtErraine L'éboulement
[les 6 SUEL]

15:48  
Blogger Lucien Suel said...

@PCH J'avais 20 ans cette année-là, mais j'ai dû voir ce film bien plus tard à la télévision. Je me souviens davantage du Don Siegel (vu à la télé aussi) surtout que j'ai composé ce poème : "L'invasion des profanateurs de littérature"
@ste Toujours aussi bon œil ! Bravo ! Merci pour le courrier personnel et ses révélations.

16:04  

Publier un commentaire

<< Home