mercredi 22 février 2012

Le livre

du livre des livres

éclat venu du passé
de frères et soeurs
dans l'esprit voici
les poètes rares et
leurs visions sioux

ils ont fixé le mot

les mots vus hic et
nunc sertis dans la
noirceur des encres
dans la candeur des
pages hors du temps

nos yeux leurs yeux

se rencontrent dans
l'impression fusion

quand le lecteur se

détache du texte le
regard vole vers le
ciel profond rayons
flèches filant vers
la galaxie du verbe
lumière ondulatoire
un vivant mécanisme

les livres le livre

mobile intelligence
compagnon qui vibre
dans les poussières
sous une couverture
de chagrin le livre
on le manipule sous
toutes les coutures
on le caresse nerfs
tranche tête et dos
le hume puis dévore
le corps la graisse
le caractère il vit
avec son secret ses
lettres cachées une
vie sans défense on
l'ouvre et voici le
mort qui ressuscite
qui se relève voici
le mort qui revient
dans la lumière qui
se ranime s'éveille
sous le souffle des
lecteurs le sang le
sens circule sur la
page sur les lignes

veine des écrivains

le sang sur la page
sur la terre sur le
bois l'ivresse nous
tourne les pages et
la tête tout ouvert
maintenant tout est
ouvert les fenêtres
les yeux les portes
le ciel le livre la
page s'éclaire mots
noirs absorbant les
énergies lecture de
la réalité trace du
verbe dans la pulpe

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 08:28

4 Comments:

Blogger Le Seuil said...

Peut-être vous apercevrez-vous de la " présence " de nouveaux visiteurs venus de par chez nous, c'est que j'ai mis le lien du LIVRE sur mon mur facebook (Faut bien que ça serve à autre chose... de temps en temps) ;-)

16:27  
Blogger Lucien Suel said...

Merci au Seuil des Froidures pour le graffiti sur le mur de FB. Oui les statistiques sont formelles. L’augmentation des visites est patente épatante. Amitiés. L.S.

14:03  
Blogger Le Seuil said...

Christian Girard, mon cher et si aimable Libraire, y est sans doute pour beaucoup dans cette subite affluence, c'est qu'il a beaucoup plus d' « amis » que moi sur FB ;-)

19:51  
Blogger strofka said...

@19car
en écho.

20:10  

Publier un commentaire

<< Home