mercredi 15 février 2012

La voiture automobile

les petits chevaux se
cachent sous le capot
leur crottin sort par
un tuyau de métal une
fumée bleue un encens
qui s'élève aux cieux
la poussière de plomb
s'élève aussi feuille
de métal lourd anneau
de saturne cernant la
terre cercueil volant

les petits chevaux du
pétrole caracolent du
matin au soir du soir
au matin sur tous les
chemins du monde nord
sud est ouest partout
et toujours le moteur
à explosion a répandu
sur toute la terre le
bouquet raffiné de la
combustion pétrolière
un prodigieux vacarme
l'arrogance marchande
la destruction le mal
dans son essence pure
le désordre des temps
climat et chronologie
accélération blessure

les petits chevaux de
la mort la course des
petits chevaux la vie
à l'envers au service
de la machine travail
pour la machine sueur
pour la machine force
pour la machine amour
pour la machine rêves
pour la machine et le
fric l'argent pour le
dirigeant le courtier
le concessionnaire le
législateur les corps
de métier du policier
au vendeur du créatif
publicitaire (sic) au
garagiste du champion
sportif de formule un
(sic) à l'assureur au
chirurgien un tableau
complet de profiteurs
est impossible à dire
en un poème lapidaire

paradoxes par exemple
lancée à toute allure
une ambulance sauvera
la vie d'un chauffard
on améliore ainsi les
chiffres de la tuerie
automobile habituelle

autre exemple bizarre
le citoyen conducteur
le week-end il se rue
moteur rugissant vers
la forêt où il pourra
courir pour perdre le
kilo surnuméraire une
oxygénation à rebours
progrès vers le néant
vavavoum et boum boum

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 08:30

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bonjour,

Je m'appelle Susanna et je travaille pour un site internet d'annonces.

Je viens de visiter votre site academie23.blogspot.com et j'aimerais vous proposer une collaboration.
Est ce l'adresse correcte?

Dans l'attente de votre réponse.

Je vous remercie.

Susanna

11:17  
Blogger strofka said...

@21car
en écho.
( ou @22car - le . )

20:14  

Enregistrer un commentaire

<< Home