mardi 30 septembre 2008

Les Coleman (8)

Laisser pousser sa moustache ne lui posait pas de problème, sauf qu’elle poussait toujours au mauvais endroit.
Le feu a soif d’eau.
Voulez-vous en goûter un ? Ils sont empoisonnés.
Bien qu’athée, il s’était toujours considéré comme un dieu.
Une fois mort, l’artiste sombre dans la routine.
S’il bouge, tapisse-le.
La fenêtre se trouvait à un jet de pierre.
Il parvenait à compter tous les doigts d’une main sur les doigts de l’autre.
On peut toujours améliorer l’Histoire.
La procréation est-elle encore possible dans la vie éternelle ?
La chaussure lui allait comme un gant.
Le ciel se repeint continuellement.
L’hélice demeurait statique tandis que l’hélicoptère tournoyait autour d’elle.
S’il vous plaît, arrêtez de dire s’il vous plaît !
Dieu dissimula sa main dans un gant ignifugé.
Aimant : le Dr Jekill & Mr Hyde du métal.
Fatigué d’être éveillé.
Parfois des petits bouts de nous arrivent au cimetière avant nous.
La chaussette avait été totalement détruite par son tr u.
Le Paradis pourrait aussi bien être souterrain.
Un exemplaire de la Bible dont le texte entier était souligné en rouge.
Tarzan, l’homme souris.
Silence : endroit où l’on bâtit les bibliothèques.
Question éclair, réponse tonnante.
A l’intérieur de chaque cube de marbre, existe une sphère qui essaie d’en sortir.
Vent : air calme qui déménage.
Le spectacle ne doit pas continuer.
Etant d’un tempérament paresseux, il laissait à d’autres le soin de curer son nez.
En tombant de la falaise, il regretta de s’être coupé les ongles ce matin-là.
Nous devrions être reconnaissants de n’y être plongé que jusqu’au cou.
Dieu : signature recherchée par les chasseurs d’autographes.
Pendant que tu attends, tu attends.
Il priait pour obtenir enfin la séparation de ses deux mains.
Un vélo pour ménage à trois.
Le chemin vers le bonheur est celui des mécontents.
On attend des hommes canons du monde entier à ce congrès.
La plupart du temps, nous ignorons ce qui se trouve sous les lames du parquet.

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 15:38

3 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Disparue, Mauricette ?
Si tel était le cas, nous la pleurerions longtemps.

00:47  
Anonymous a.b. said...

Mais où est-elle? Où est M. B. ?

10:22  
Blogger S.L. said...

Je suis désolé de vous informer que suite à une dépression sévère (proche de la mélancolie), Mauricette a malheureusement dû rejoindre la clinique des Tilleuls.
Je suis persuadé que lorsque son état se sera amélioré, elle reprendra ses activités virtuelles.

20:58  

Enregistrer un commentaire

<< Home