vendredi 4 août 2006

Académie 23 : Summer Test

Au hasard de mes lectures, j’ai sélectionné 7 passages dans lesquels apparaît le nombre 23.
Je propose aux personnes sagaces, érudites et curieuses qui fréquentent le silo de rechercher les auteurs de ces extraits...
Dans un premier temps, je ne donne aucune indication. Ensuite, je fournirai la liste des auteurs.
Liste des auteurs par ordre alphabétique : William Burroughs, Day Keene, Arthur Koestler, Paul Léautaud, Ed McBain, Stendhal, Paul Verlaine.
Pour intéresser le jeu, un ouvrage à choisir dans la Collection du Starscrewer sera offert à celle ou celui qui aura été le plus rapide.
C'est donc Tlön qui aura été le plus rapide et le plus perspicace.
Ci-dessous les bonnes réponses :

Extrait n° 1 : D’ici que je sois à 23 % il faudra des années, des années pendant lesquelles le Mercure continuera à empocher indûment et moi à être frustré.
Paul Léautaud, Journal littéraire, Tome VIII (août 1929 - mai 1931), Le Mercure de France 1960, page 31

Extrait n° 2 : Puis elle appela : « Tous ceux de la cellule 17. » «aTous ceux de la cellule 23. »
Arthur Koestler, Un testament espagnol, Albin Michel 1947, page 109

Extrait n° 3 : Téléphonez donc au bureau de police de La Vallée. Demandez le poste 23. C’est le service des mœurs.
Day Keene, Furie noire, Série noire n° 408, Gallimard 1957, page 153

Extrait n° 4 : Le contrôleur de la salle des transmissions, après avoir consulté l’énorme carte des quartiers de la ville qui se trouvait derrière lui, avait mandé sur les lieux la voiture 23, avec mission de procéder à une enquête et de rédiger un rapport sur l’homme qui, paraît-il, perdait son sang sur la chaussée.
Ed McBain, Du balai, Série noire n° 341, Gallimard 1956, page 14

Extrait n° 5 : J’ai écrit à ma femme que si elle ne venait pas me rejoindre dans les trois jours je me brûlerais la cervelle ; et c’est dans ce but que j’ai acheté le revolver ce matin au passage des Galeries Saint-Hubert, avec la gaine et une boîte de capsules, pour la somme de 23 francs. Déclaration de Verlaine au commissaire de police, in Arthur Rimbaud, Oeuvres complètes, Collection de la Pléiade, Gallimard 1954, page 299

Extrait n° 6 : J’étais tout étonné, j’avais à peine l’expérience d’un enfant de neuf ans, et toutefois je venais d’en avoir dix-sept au 23 janvier 1800.
Stendhal, Vie de Henri Brulard, Collection Folio n° 447, Gallimard, 1973, page 396

Extrait n° 7 : Le Virus 23 joue exactement le même rôle que la momie : celui de canalisateur alimentant le Ranch, tandis que le bétail humain est rassemblé et engraissé sur pied, avant de passer aux abattoirs...
William Burroughs, Parages des voies mortes, Collection 10/18 n° 2069, Christian Bourgois 1990, page 237
Pour vos réponses : utiliser les commentaires, ils sont ouverts à tous (la seule contrainte étant de recopier le code anti-pourriel).

Libellés :

posted by Lucien Suel at 08:55

15 Comments:

Anonymous Tlön said...

Je me lance :
Ceux dont je suis certain
5) Verlaine (parceque je le sais).
6) Stendhal ( à cause de la date de naissance).
Ceux dont je ne suis pas certain.
1)J'hésite entre Bloy et Léautaud (à cause du Mercure) mais indûment ne me semble pas coller avec le style de Leautaud, i n'aimait pas les adverbes. J'opte pour Bloy.
3)Simenon ( à cause du coté daté de Police des moeurs, et puis je crois que vous aimez Simenon...)
7)Un truc de science-fiction. Au hasard Dick ou Vonnegut Jr
Ceux pour lesquels je n'ai pas d'idée
2)
4)

12:27  
Blogger S.L. said...

Je vous dis bravo car vous avez déjà deux bonnes réponses.
Je compte les points, et bien évidemment ceux qui comme vous donnent des réponses avant que j'aie publié la liste des auteurs ont un bonus.

13:12  
Anonymous Tlön said...

Pour le 1 je croyais avoir bon.. Je refais une tentative (je ne vais pas recopier tout le catalogue du Mercure, et puis je crois que vous aimez aussi cet auteur) : Huymans.
Pour le 7 : Dantec ?

13:35  
Blogger S.L. said...

Je suis désolé de ne pas pouvoir vous aider... Mais disons quand même que pour le 1, vous aviez "presque" trouvé...
Ni Dick, ni Vonnegut, ni Dantec...

14:11  
Anonymous Tlön said...

Vous êtes beaucoup plus sévère que l'ami Billé !!

17:54  
Anonymous cel said...

pour le 7 je pensais à Burroughs, mais je n'en sais pas plus...
And some really strange things are reported here : http://www.chrisandjackie.com/23.htm

13:40  
Blogger Mauricette Beaussart said...

Moi aussi, je suis sûre que le 7 c'est de Tonton Bill. Vous m'avez devancée, bien chère Cel !
Ceci dit, ce serait bien si le taulier nous donnait la liste des auteurs...

14:04  
Blogger S.L. said...

Cel, vous avez raison et vous marquez des points. De plus le lien que vous indiquez est effectivement surprenant. Je l'ajouterai dans le message.
Mauricette, je ne pense pas que votre expérience vous autorise ce genre de familiarité.
J'indiquerai la liste des auteurs demain matin à la première heure.
Vous en connaissez au moins trois, si ce n'est quatre..
Tlön, je ne suis pas sévère, je suis rigoureux, jusque dans le dérisoire... (vous courez en tête).

17:27  
Blogger Bartlebooth said...

C'est qu'il y a un sacré paquet de "23" chez Burroughs !
A la fin de L'Algèbre du besoin, Eric Mottram cite une drôle d'introduction de Burroughs à With Revolvers aimed... Finger Bowls de Pélieu :
"Quelques notes sur la démolition 23 revolvers braqués par claude pelieu... eureka calif. : les morts s'élèvent maintenant à 23... il massacra sa concubine de 23 coups de couteau... 23 morts dans l'explosion d'un appartement à montréal... 23 skidoo terrain de jeu désert... 23 morts dans la destruction de l'ambassade par une bombe... traces de pas sanglantes vous ramenant aux vôtres démolition 23... 23... 23... plus votre chiffre reparaît souvent plus il a de chance de paraître encore par simple association 23 meurent et des millions de gens le lisent et associent 23 à la mort dans leur système nerveux décortiqué ils vont et viennent en marmonnant 23 morts 23 morts 23 morts avec toute cette pression sur 23 [...], etc.

18:49  
Blogger S.L. said...

Cher Bartlebooth, c'est effectivement cette fascination de WSB pour ce nombre qui explique mon propre fétichisme.
"Académie 23" vient de The Job, Entretiens de W. Burroughs avec Daniel Odier.
C'est curieux, je me rends compte en vous lisant que je ne possède que les éditions en anglais "Algebra of need" et "With revolvers aimed...", ce dernier n'ayant d'ailleurs pas à ma connaissance été traduit en français.

19:34  
Anonymous katia said...

burroughs/stendhal/bloy/Junger/bukowski/bernanos/
(joker brautigan)

23:52  
Blogger S.L. said...

Katia, vous avez "l'oeil" ! Mais pas les bonnes réponses...

08:42  
Anonymous Tlön said...

1) Leautaud.
2) Koestler.
3) Day Keene (Vous m'obligez à ressortir mon Mesplède et Schleret !)
4) Mc Bain ( le "avait mandé" me laissait croire à un auteur français...d'ou vient cette traduction ? Dans la version que je possède j'ai "avait envoyé")
5)Verlaine.
6)Stendhal.
7)Burroughs.

11:25  
Blogger S.L. said...

Félicitations ! Une affaire rondement menée...
Ah, le Mesplède et Schléret (Black Bible). Les deux "série noire" (cartonnés) de McBain et Keene sont de 1956 et 1957. Les traductions sont d'époque (Henri Robillot pour McBain, je pense) et ont sûrement été revues si vous avez des tirages plus récents.
Demain je mettrai en ligne les réponses complètes avec les titres des ouvrages, la page de la citation et l'année de l'édition.
Et pensez à vous choisir votre cadeau.

19:33  
Anonymous Ph.B said...

Voilà qui va consoler Tlön de ses déboires à Questions pour un champion!

17:31  

Enregistrer un commentaire

<< Home