mercredi 20 janvier 2021

Vision par Joseph Delteil

 

VISION

Je vois — c'est une vraie vision — la fin de l'in­dustrie, la fin de l'Histoire. Je vois éclore un à un une cabane de bruyère par-ci, une hutte sur pilotis par-là, une tente, une grotte, une oasis, une île — un homme, quoi ! — chacun étrangement tranquille, laissant pisser le mérinos, voire le « combinat » et l'atome, en quête seulement d'un peu de mousse, d'un rayon de soleil, en quête de la « vraie vie » : le loisir, la liberté, la pensée... tout cela d'abord insolite et fragile, puis proliférant à vue d'œil, de plus en plus dense, de plus en plus fertile, par tribus entières, phalanstères, kibboutzim, arches, ashram, maquis... jusqu'à coiffer un beau jour toute la société officielle... La technique du foisonnement, quoi ! la dissémination, la diaspora, le mycélium... une panspermie...

Joseph Delteil, Le Sacré Corps, Grasset, 1976

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 07:39

3 Comments:

Anonymous ste said...

Inévitablement prémonitoire.

13:54  
Blogger Lucien Suel said...

p(r)o(ph)ète

14:06  
Anonymous ste said...

Nul n'est Lucien Suel hormis peut-être par dimension claire son hologramme.

14:38  

Publier un commentaire

<< Home