mardi 19 mai 2009

Mon stylo 4 couleurs du Pas-de-Calais

Mon stylo 4 couleurs du Pas-de-Calais

Noire et noir. La gueule et le savon.
Rouge et rouge. Betterave rouge plate
d'Egypte. Fourragère de l'ami Bidasse
natif d'Arras. Rouge et rouge. Mouron
du champ d'honneur. Couple de cerises
à l’oreille.
Verte et vertes. La main
dans le jardin ouvrier. Ligne de pois
de sucre. Salades de blé éparpillées.
Vrille du liseron autour du grillage.
Bleus et bleus. Travail et gendarmes.

Noire et rouge. La tôle goudronnée et
le mur de briques cramoisies. Noir et
rouge. Sillon du marais pourri. Sacré
Coeur sous un globe en verre.
Noir et
rouge. Corbeau croassant au-dessus du
terrain vague. Soleil boule enflammée
sur la mer. Rouge
et noir. Calicot et
drapeau des syndicats. Bannière de la
procession
funèbre. Rouge rouge rouge
rouge. Coulée de métal au bas du four
jaillissant du ventre crevé du sombre
haut-fourneau. Rouge rouge
noir noir.

Vert et noir. Têtard ondulant dans la
mousse. Vert
et noir. Champ de fèves.
Noir et vert. Savon. Savon. Peupliers
dégoulinants. Barquettes de choux sur
le marais de Salperwick. Noir et vert
et rouge et bleu. Sabot de vache dans
l’herbe humide. Tuile d’argile chaude
sous le ciel d’été. Vertes ou bleues.
Mouches des fumiers des charognes des
pommes pourrissantes. Verts et bleus.
Buvards tachés. Croûtons secs moisis.
Vert de peur et bleu pour la lessive.

Rouge et bleu. Visage vitriolé par le
gel. Rouge et bleue. Certification du
vétérinaire par tampon sur la couenne
du jambon cru. Rouge
et bleu. Tableau
didactique dans la classe. Pulmonaire
circulatoire digestif. Rouge et noir.
Pinard et bistoule. Armettez-me cha !

Bleue et rouge. Décoration au fronton
de la mairie. Gerbe d’oeillets. Rouge
et bleu. Sang et sang. Monument de la
Grande Guerre. Vimy rouge. Notre-Dame
de Lorette bleue. Souchez rouge. Vimy
rouge. Roclincourt bleu. Farbus bleu.
Carency bleu. Neuville St-Vaast rouge
et La Targette bleue et Cabaret-Rouge
rouge et Ablain Saint-Nazaire bleu et
rouge bleu vert et noir tout partout.
Lucien Suel
Ce poème a été publié dans le n° 100 (avril-mai 2009) de L'Echo du Pas-de-Calais. Une trentaine d'écrivains du Pas-de-Calais y ont participé en donnant leur vision de ce département .

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 20:26

7 Comments:

Anonymous Ph. said...

Superbe.

12:56  
Anonymous Anonyme said...

Hello Lucien, long time... J'espère que tu vas bien...
Au bon souvenir des mou de veau, je lis quelques uns de tes mots,
A bientôt;
PieR

www.piergajewski.eu

10:15  
Anonymous nadege vidal said...

Ce poème me plaît bien : j'y retrouve mes couleurs

17:37  
Anonymous thoams said...

Je rajoute une couleur au pas-de-calais: lucien suel, brillant !

10:05  
Blogger Lucien Suel said...

Grand merci à tous. Le rouge me monte aux joues !

11:54  
Anonymous Christian Dufour said...

Magnifique, comme d'habitude.
Je t'envoie mes — vieilles — amitiés limousines en passant.
Christian

06:06  
Blogger Lucien Suel said...

Merci Christian, amitiés partagées.

08:06  

Publier un commentaire

<< Home