samedi 9 mai 2020

Réédition de "La justification de l'abbé Lemire"


Vient de paraître

Aux éditions Faï fioc


Ce long poème consacré à la vie du fondateur du mouvement des jardins ouvriers a d'abord été publié entre  1995 et 1997 dans la revue "Le Jardin ouvrier", puis ensuite aux éditions Mihàly (1998). Il était devenu indisponible en librairie depuis plusieurs années. Je remercie les éditions Faï fioc d'avoir souhaité le rééditer.

Je ne m’étais pas rendu compte que ce livre avait déjà
plus de vingt ans. En 2019, j’en ai lu des
extraits à Dunkerque pour l’inauguration de l’exposition
« Jardins dans la ville ». Le plaisir de lire ces vers
justifiés avec la diction particulière qui marque les
enjambements, l’intérêt visible des auditeurs, et leurs
réactions ensuite, m’ont confirmé que « La Justification
de l’abbé Lemire » est toujours un poème d’actualité,
en résonance avec l’histoire et la géographie de notre
monde, les permanences et les changements politiques et
économiques, et aussi, simplement, la vie du peuple et des
personnes.

Je crois que cela est lié pour une part à l’adéquation
entre le contenu et la forme. La contrainte numérique
des vers justifiés disposés en deux colonnes de tercets
transforme visuellement chaque page en jardin potager,
l’allée centrale au milieu et les planches de légumes de
chaque côté, et peut aussi faire penser à l’intérieur de
la nef d’une église... Cette forme tient à la fois le sujet
et la parole. Faire rentrer toute la vie d’un homme dans
un cadre aussi strict amène à condenser les descriptions,
les émotions, les péripéties, la beauté et la souffrance,
la joie et les luttes. Pour mémoire, la devise de Jules-
Auguste Lemire : Être utile. Servir. Tenir parole.

Ce poème conserve une grande importance à mes yeux parce
qu’il en a aussi généré beaucoup d’autres. Notamment, en
2000, « Visions d’un jardin ordinaire », puis en 2008,
« Mort d’un jardinier », et plus récemment, en 2017,
l’ensemble de mes poèmes sur les jardins repris dans « Ni
bruit ni fureur », ainsi que mon #JournalJardin rédigé sur
Twitter et publié dans « Les Vers de la Terre ».

Je suis heureux de la réédition de ce livre dans lequel
la figure de l’abbé Lemire fait corps avec le travail d’un
poète jardinier.

La justification de l'abbé Lemire
Lucien Suel
format : 14,5 cm x 21 cm
couverture à rabats, dos carré
ISBN 978-2-37427-042-5
prix : 11 €

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 09:36

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(bonne nouvelle) (bon jardin) (bises)

08:46  
Blogger Lucien Suel said...

Merci (mon ami)

09:02  
Anonymous Dominique Hasselmann said...

Un "jardin à la française" orné de belles branches de littérature.

Et un "potager" utile, par ailleurs, en cette période... ;-)

08:23  
Blogger Lucien Suel said...

Exact Dominique ! Merci pour la visite. De Bailleul à Hazebrouck, il n'y a qu'un pas

09:13  

Publier un commentaire

<< Home