jeudi 6 juillet 2017

Liste des bonnes actions - RDO 10

Récupération des données ordinaires
dans des extraits de « La Justification de l'abbé Lemire »

Liste des bonnes actions

Jules-Auguste Lemire a devise de l'abbé tenir
pour devise être utile parole servir c'est la
servir tenir parole la vie de l'abbé Lemire à

Hazebrouck à Paris une servir ne pas mentir à
seule devise servir et quiconque tenir parole
tenir parole ne pas se ne pas être inutile ne

pas mentir l'abbé veut sa parole soit sincère
être utile l'abbé veut la vérité l'utilité le
servir l'abbé veut que service d'autrui voilà

ce que veut l'homme le même être utile servir
député le maire Lemire tenir parole Védastine
l'élu sa devise est la et Stéphanie le disent

au petit Jules l'huile elle surnage Védastine
de justice surnage oui et Stéphanie l'ont dit
l'huile de justice oui à l'enfant il sait que

l'huile de justice est surnage toujours tenir
toujours au-dessus oui parole servir toujours
oui l'huile de justice être utile l'abbé pose

une main froide sur la il embrasse sa mère et
tête du gamin le front son père il marche sur
du petit Jules-Auguste la terre il marche sur

la terre de Flandre il plonge dans la Lys son
marche vers l'éternité oeil bleu plonge aussi
il voit la lumière qui dans l'eau de la Lys à

Gand l'agneau mystique dans la brume matinale
frissonne dans l'herbe l'abbé sent les odeurs
mouillée de la prairie de la ferme parfums de

l'étable de la cuisine la corne du vent d'est
il entend le vent dans le clapotis des vagues
la cheminée de briques dans l'abreuvoir glacé

il voit le sang couler les graviers du chemin
le long de ses mollets il voit le sang couler
quand il est tombé sur il voit le sang couler

Jules-Auguste Lemire a tenu parole il est ici
tenu parole il est ici Jules-Auguste Lemire a
Jules-Auguste Lemire a tenu parole il est ici


Cette liste en vers justifiés est la conclusion de mon poème « La Justification de l’abbé Lemire » publié dès 1995 en feuilleton dans la revue « Le Jardin Ouvrier », puis édité en volume aux éditions Mihàly (1998)
Huit exemplaires de cette édition sont encore disponibles à mon adresse au prix de 10 € (+ port).

Libellés : , , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:14

1 Comments:

Anonymous guido said...

t'es féossi des sodes ach'teur et du porc !!?

22:53  

Publier un commentaire

<< Home