vendredi 12 septembre 2014

Poème express n° 383

posted by Lucien Suel at 07:02

2 Comments:

Blogger Luc Comeau-Montasse said...

Celui-ci
(sa traversée)
me fait penser à ces routes
au soleil couchant (ou levant)
éblouissant le regard
(ici la lumière est le noir)

18:53  
Blogger Lucien Suel said...

Quel Œil ! Merci.

18:59  

Enregistrer un commentaire

<< Home