mercredi 24 octobre 2012

Le Train de Tarkos 5

Christophe Tarkos
Le Train (5)

Je ne néglige rien, je ne suis pas négligent. Je ne néglige, je ne me suis jamais négligé, je suis ma chance et mon étoile soignées, je n'ai pas la guigne, j'ai tout ce qu'il me fallait, je n'en ai pas rajouté, je me suis occupé, j'ai mes affaires avec moi, mes denrées, ma dose, ma fatuité, je suis assis, je me suis mis là. Je n'ajoute pas moi. J'ai maintenant assez emmagasiné. Je ne néglige rien. Maintenant, je m'emmène en vacances.

Le train est avancé

Je ne me le voile pas, je ne me suis pas voilé, je ne me le suis pas voilé, je n'ai eu vu, je n'ai pas eu à le voir moi. Moi je ne l'ai pas vu, je ne le vois pas, je ne me le suis pas voilé, je ne me voile, je n'ai pas voulu me voiler, je ne me cache pas, je ne me suis pas mis sous un voile, je ne suis pas sous un voile, je n'ai pas dit non. Je ne me le demande pas, je n'ai pas à me le demander, je ne me dis rien, je ne me demande pas, je n'ai rien à me demander et je ne demanderai rien.

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 08:28

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Superbe, ce train 5. Je ne te le cacherai pas.

Zéo ¦-

07:40  
Blogger Lucien Suel said...

ça roule ça se déroule il ne se cache pas dans le paysage

13:43  

Publier un commentaire

<< Home