mardi 24 avril 2012

Anne Ansquer : Prière d'insérer

Voilà j'y suis sans trop d'efforts, page deux.*
Il a suffi que je mette le titre:
1- Sans nom.
L'armée, les gens des ombres cherchent, du boulot, du taf, gagner
ça crôute d'aller au teurf
Directeur des Ressources, larbin, arpette d'artiste ou burelier, plombier médecin déplombeur
inspecteur des canaux, rappeur de source, cafeteur, maraîcher des marais coiffeur de têtes coupeur
de haies rippeur de tracas rhumatoloque
prédisant des esprits activateur de projets canalisateur de désir,
gazier,
papetier à perpète, musicien mu par la houle , toréador en voie de disparaître,
constricteur,
mareyeur, coquillier intermittent tapeur de clopes, travailleur à domicile, diseur de fanfredaines
vendeur-euse de pluriel, (sexe indifférent) canicheuse, brodeuse d'histoire, doreuse de pilule,
jardinière de (grosses) légumes, pharmacienne de luxe,
petite main,
conducteur de ravauds, directrice de la santé, séducteur, avionneur, avorteuse,demi-patron,
maîtriseur de budgets maréchal des ogives, maçon des précipices tuyauteur tous métaux,
chaudronnier des services fiscaux et j'en passe, à travailler leurs mains leur ferraille et le plomb
dans la tête à mesure passe le chemin -chemin,
chauffeur d'à peu près tout,
-y a pas baladeur de poète dans les gares les forêts et les scieries désaffectées charrieur
de mots, scories après les éruptions
chargé de bibliothèque auprès des morts et des futurs, ah si, y en a , les salles sont pleines, couloirs ,
amateurs saufs, vous avez dit: une exception, à la mort du comptoir les jours -combien qu'on a -
et : compareur -des -couleurs -du -temps- au rouge -des- cerises et : senteur d' herbes
et : passeur de mains dans les cheveux,
metteur de charrue avant les boeufs, momie de son vivant, factureur de trop vivre, calculateur de
mensonges, marinier à Bercy, berceur de vignes,
musicien pour les animaux...
La liste est longue, non épuisée, comme on dit.
La liste.
J'oubliais chef de liste dans le"code rome" ...(du Campari , ponch ça collerait pas)
Il faut maintenant :
2-S'inscrire.
Inscrire son nom avant qu'...,
occuper la vie, sa croûte
une paye , contrit dans la buée la fournaise enfin travaux dirigés ou pas contribuer,
je ne suis pas en mesure/vouloir
alors t'a qu'à/désirer, quelque chausse
mais comblé, le creux du manque s'en va
par les fontaines des désidérata,
rata, ça... lanciné la vie toute à dégérer la bile les bilans successifs,
chacun crapahutant suis resté dans la hutte,
les oiseaux me volaient en tête des crapauds et les hêtres en souvenirs de forge,
les sabots,
l'artisanat- la- vie ,
la bonne soupe, les songes les soupirs, les voix comme voisines
et puis:
CLAC!
les chapeaux sont partis, les chauves se rasent, les mecs s'alignent, se fringuent en noir,
osent plus regarder les femmes, belles qu'à la dérobée et chagrin défendu,
amor amor zéro d'infini,
la mer recommencée et son soupir s'appelle loisir, congés, allez, les saisons sont sorties des âmes
que voulez-vous en gris, en moquettes en souliers en propylène en housse de couettes, en soldes
monstres!
-----------quoi dire hectrice , hector, les machins chine ont remplacé la main sous la chemise
accompagnante, l'heure du vide et le casse-croûte ,
on faisait pipi chemin parlant arrêtait la voiture et le bruit,
le bruisseluit des mains sur le travail, l'établi, le tablier, les doigts dans la graisse,
oais oais j'arrive , les pièces sur le papier journal...
("Prière d'insérer". Oct 2011)
©Anne Ansquer

D'autres poèmes d'Anne Ansquer dans Silo : La vie en rose et triptyque du cochon, Taureau, Marin , et quatre autres encore sur le site de Pierre Campion.

* NDE : La première page dans le fichier original est vierge.

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 07:59

2 Comments:

Blogger Cédric said...

insérer sa croûte
gratter sa croûte
se croûter
goûter

goûter cette prière
j'en mange
merci

09:10  
Blogger Lucien Suel said...

Merci de votre lecture. Votre poème commentaire envoyé à Anne Ansquer.

11:46  

Enregistrer un commentaire

<< Home