jeudi 12 janvier 2012

BLANCHE ETINCELLE

Blanche étincelle, mon troisième roman, sort en librairie aujourd'hui aux Éditions de La Table Ronde.
Le livre se présente comme le journal intime de Mauricette Beaussart, écrit pendant les premiers mois de l'année 2011. La rencontre avec Blanche Delorme et ses enfants va illuminer son existence.

Blanche étincelle
Éditions de La Table Ronde
Collection Vermillon
240 pages
17,75 €
140 x 205 mm
ISBN : 9782710369011
Code sodis : I23262






La première page du livre :

Blanche étincelle au creux de mes nuits. Blanche étincelle dans mon sommeil. Le plus souvent, au milieu d’un rêve, elle apparaît. Quelquefois, cela me réveille et les yeux encore fermés, je la regarde s’évanouir. C’était ainsi, ce matin, avant l’aube. La neige et le gel s’en sont allés, je ne tire plus les volets, seulement les doubles rideaux. Au bout d’un moment, coup d’œil à la veilleuse rouge qui disait 5:23. Retour sous la couette.
C’est un principe, je ne me lève jamais avant 6 h, en toute saison. Parfois, je me rendors. J’ai essayé, ramené la housse par-dessus ma tête, pour encore vivre la lumineuse apparition, éclairant un nouveau rêve, une source de beauté comme la neige de ces derniers jours.
Elle avait recouvert, égalisé le paysage, s’était attardée longtemps sur la terre, sur les branches des érables et le macadam de la rue. Le sel et les roues des voitures ont travaillé la pâte. Les degrés du thermomètre sont redevenus positifs et les éléments du décor habituel ont remonté à la surface. Mais dans le jardin, j’ai l’impression que des grosses vaches se sont couchées sur les plantes, ont tout aplati.

Toilette avec de l’eau très chaude, le reste de la bouilloire, de l’eau pour le café. Je m’économise la bouteille de gaz, quelques molécules. Par la fenêtre, j’ai regardé une grive musicienne qui picorait les croûtes de fromage dans le parterre. Un merle noir est venu la chasser.

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 08:18

2 Comments:

Anonymous Dominique Hasselmann said...

Le vermillon de la joie doit vous monter aux joues !

10:47  
Blogger Lucien Suel said...

Merci Dominique. J'ai malgré tout, attendu un peu pour savoir comment le livre était accueilli. Tout va bien et sur mes joues, le vermillon a remplacé la pâleur.

19:48  

Publier un commentaire

<< Home