jeudi 8 décembre 2011

La montre

LA MONTRE

l'oreille
des bébés
n'ouït ni
clic clac
ni tictac

la montre
à pile se
tait chut
Kronos le
maître du
temps est
à l'affût
tient les
commandes
caché par
les piles
quartz et
digits le
ressort a
laissé la
place son
temps est
révolu de
même pour
la chaîne
remplacée

bracelets
de chrome
comme ont
aussi les
condamnés

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 16:34

3 Comments:

Blogger Thaelm said...

Joliment saisi l'oxymore
cette montre qui ne montre plus rien
et qui cache ses ressorts dans des processus opaques
desquels tout de même
l'enfant lui
ressort !

22:44  
Anonymous Tom Tipunk said...

Bôôô !

16:17  
Blogger Lucien Suel said...

Merci pour la visite et pour avoir saisi le ressort du poème.

08:45  

Publier un commentaire

<< Home