samedi 10 août 2013

Le Train de Tarkos 46

Christophe Tarkos
Le Train (46)

Le train accentue en un instant

J'éteins ou je n'éteins pas, j'éteins si je veux, j'éteins si j'éteins et si je veux, j'éteins et j'éclaire et si je veux, je veux que j'éclaire et seulement si je veux que j'éteigne. Je ne suis pas à cheval, je ne me navre. Je ne vais pas dire à moi que je n'arrive pas à me l'expliquer. Si je ne suis pas avec mon cheval, je me dis que ce sera pour une autre fois. Je ne suis pas navré, je n'ai pas à me navrer. J'ai une semaine devant moi.
Le train est heureux de rouler. Je suis heureux pour le train de rouler.

J'ai l'honneur. Je ne vais pas me nettoyer ni me mouiller ni m'ennuyer ni me contraindre, je garde l'honneur. J'ai l'honneur, l'honneur d'aller avec moi, de m'accompagner sur le chemin du voyage, je m'accompagne. J'ai l'honneur de m'emmener. Je ne me suis pas magouillé. J'irai avec l'honorabilité de ne m'être pas magouillé. Je m'en tiens à moi. Je ne vais pas me la faire. Je n'y pense pas. J'ai au moins l'honneur de ne pas y appartenir.

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 07:27

1 Comments:

Anonymous Terrence said...

Cool!

13:17  

Publier un commentaire

<< Home