samedi 13 juillet 2013

Le Train de Tarkos 42

Christophe Tarkos

Le Train (42)

Ce train-ci celui-ci c'est facile c'est celui-là c'est le même train

Je tiens, je ne tiens pas, je tiens, je ne tiens pas, à me rendre utile, me rendre inutile, prenant le moment comme il vient, je ne m'en veux pas de tenir, de ne pas tenir, j'y tiens, je n'y tiens pas. Je tiens, je ne tiens pas.

Les vrombissements sont durables sont de doux vrombrissements

Je ne tiens pas de la Nièvre, je ne tiens pas de la lune, je n'ai pas de lien avec la Nièvre ni avec la lune, je ne tiens, je n'aimerais tenir, je tenais et je ne tiens pas. Où ai-je mis ma brioche ?
Le train ne se tortille, le train se tortille, le train ne tortille

Libellés : ,

posted by Lucien Suel at 07:52

2 Comments:

Anonymous Zéo Zigzags said...

Comme j'aime et me troublent toujours ces trains. Ce sont ceux de ma tête. Ma tête fait du train de Tarkos. Du 42 et du 24 et des...

Zéo

18:31  
Blogger Lucien Suel said...

Mystête du trouble train...

07:59  

Publier un commentaire

<< Home