mercredi 16 septembre 2015

Les dérivées 12-13/144

12
la fin de la
journée nous
apporte tous
les parfums/
les ferments
sudoripares/
évaporations
de l'urine &
miasmes dans
la bouche du
déchet mâché
marron chaud
13
l'académisme
triomphe car
avant-gardes
est son nom/
subventions/
mécénat/prix
récompenses/
l'obscénité/
récupération
des révoltés
muets/morts/
l'état pille

Libellés : , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:44

2 Comments:

Blogger Bernard Sintes said...

J'aime ce poème. Pourquoi j'aime. Je ne sais jamais trop. Je suis sensible à son rythme. - Savez-vous que pour les bengalis, selon une célèbre comptine (dont laquelle Rabindranath Tagore voyait un sommet de la poésie) la pluie fait, en tombant, "tapur tupur" ? Une question de rythme et de sonorité.

17:08  
Blogger Lucien Suel said...

Merci de votre lecture. Et pour l'information.
Tapur tapur
plic ploc plic ploc
taplic taploc
plic pur ploc pur.

09:17  

Enregistrer un commentaire

<< Home