mercredi 31 mars 2021

Anthoveaulogie Ball Ellis Bloy

 52

Hugo Ball

La fuite hors du temps (journal 1913-1921)

Editions du Rocher achevé d’imprimer en avril 1993

 page 91

C’est le ventre du temps qui émet des grondements, c’est la peau de veau des générations.

 

53

Bret Easton Ellis

American Psycho (1991)

Salvy éditeur Points R601 imprimé en mai 1993

 page 160

C’était la photo d’un veau nouveau-né, la tête tournée vers l’objectif, les yeux écarquillés, saisis par le flash, et dont le corps semblait emprisonné dans une espèce de caisse. Sous la photo, il était écrit, en grandes lettres noires : « Question : Pourquoi Ce Veau Ne Peut-Il Pas Marcher ? […]
Mais après, j’en vois une autre, avec la même photo exactement, le même veau, mais celle-là disait : « Ne Publiez Pas ».

page 185

Entretemps, le serveur emporte nos hors d’œuvre à demi-terminés, apporte deux autres Coronas, du poulet d’élevage au vinaigre de framboise, du foie de veau aux poireaux et à la laitance d’alose, et je ne sais plus qui a commandé quoi, mais cela n’a pas grande importance, car les deux plats sont parfaitement identiques.

page 186

Il découpe le foie de veau en tranches parfaitement carrées, sans cesser de parler.

page 188

Evelyn porte un chemisier de coton Dolce & Gabbana, des escarpins en daim Yves Saint Laurent, une jupe de veau à motifs d’Adrienne Landau avec une ceinture de daim Jill Stuart, des bas Calvin Klein, des boucles d’oreilles Frances Patiky Stein en cristal de Venise, et tient serrée dans sa main une rose blanche que j’ai achetée chez un traiteur coréen, avant que Carruthers ne passe me prendre avec sa limousine.

page 380

« Si je ne peux pas t’avoir, je ne veux pas vivre, je veux mourir », ajoute-t-il, pleurant comme un veau.

 

54

Léon Bloy

Le Révélateur du Globe (1884)

citant Ernest Hello (Les Plateaux de la Balance – page 373)

Œuvres de Léon Bloy (I) Mercure de France achevé d’imprimer le 27 mai 1964

 page 63

« … Autour de vous nous serons tous d’accord ; nous encouragerons vos essais, et nous tuerons le veau gras, en voyant revenir l’enfant prodigue. »

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 07:18 0 comments

mardi 30 mars 2021

Anthoveaulogie Michaux Selby Disch

49

Henri Michaux

Plume précédé de Lointain intérieur (1930)

NRF Gallimard 4ème édition achevé d’imprimer en mai 1938

page 121

Œufs dans l’haleine d’un veau.

 

50

Hubert Selby Jr.

Chanson de la neige silencieuse

Livre de poche n° 6798 Dépôt légal Impr. juin 1990

page 216

Huuummm, demain… la côte de veau farcie…

51

Thomas Disch

Camp de concentration (1970)

Editions J’ai Lu n° 1492  achevé d’imprimer le 6 juin 1983

page ?

Hautes bottes de veau, buffleteries ressemblant à un véritable harnais, lunettes de soleil pareilles à des miroirs – tout le bastringue.

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 07:26 0 comments

lundi 29 mars 2021

Poème express n° 839

posted by Lucien Suel at 07:04 3 comments

samedi 27 mars 2021

Rivage - Livre d'artiste

 RIVAGE – 

Carnets de La Forêt Fouesnant, 

format 17x27 cm, deux exemplaires,

aquarelles de Jean-Pierre Thomas, poème de Lucien Suel










 

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 19:10 2 comments

vendredi 26 mars 2021

Livres d'artiste

 

Depuis maintenant plus de quinze ans, le peintre Jean-Pierre THOMAS me propose régulièrement de créer avec lui des livres d’artiste. Il fabrique, dessine et peint des livres en plusieurs exemplaires, qu’il m’envoie par la poste après les avoir numérotés et signés. Le nombre de copies varie de deux à huit. À charge pour moi de composer un texte, de le recopier sur chaque exemplaire, de trouver un titre, rédiger le colophon et, à mon tour, signer chaque ouvrage. Le travail terminé, je lui retourne par la poste la moitié des exemplaires terminés.

Installé en Bretagne depuis peu, Jean-Pierre Thomas y a naturellement trouvé matière à création et m’a envoyé en janvier un colis de livres peints en 2020. J’ai profité de la période hivernale pour compléter cet ensemble. Voici donc au Silo, la liste des quinze livres d’artiste réalisés en février-mars 2021. Dans les semaines à venir, certaines de ces créations feront l’objet d’une présentation en images sur ce blog et sur mon compte twitter.

RIVAGE – Carnets de La Forêt Fouesnant, format 17x27 cm, deux exemplaires

BATHING BEAUTIES, format 8x19 cm, sous emboîtage, livre chinois, pliage en accordéon, deux exemplaires

LAPIN NOIR LAPIN BLANC – Collection noir et blanc, format 15x21 cm, quatre exemplaires

ALARME ASPHYXIE – Collection Steeve / George Floyd, format 15x21 cm, quatre exemplaires

FRAXINUS EXCELSIOR – Collection miel de forêt, format 15x21 cm, quatre exemplaires

MÉMORIAL DE SABLE MINUTE – Collection sable, format 10,5x15 cm, huit exemplaires

TRAITS D’ESPRIT CROISÉS – Collection traits croisés, format 10,5x15 cm, huit exemplaires

DE PROFUNDIS – Collection pleine mer océan viking, format 10,5x15 cm, huit exemplaires

MALDOROR RELOADED – Collection les minuscules, format 6,5x9,5 cm, huit exemplaires

BLACK &WHITE ROCK &ROLL – Collection les minuscules, format 5x7,5 cm, quatre exemplaires

WAZO KRI – Collection les minuscules, format 5x7,5 cm, huit exemplaires

L’ART DES TAUPES – Collection les minuscules, format 4,5x6,5 cm, huit exemplaires

MALEVITCH AU JARDIN – Collection les minuscules, format 4,5x6,5 cm, huit exemplaires

ORAISON AU MARTEAU [RIMBAUD], format 16x25 cm, quatre exemplaires dont deux réservés à la collection des « livres pauvres » présentés par Daniel Leuwers à Tours, au Prieuré St Cosme.

LE CORMORAN ET LE HÉRISSON [LA FONTAINE], format 16x25 cm, quatre exemplaires dont deux réservés à la collection des « livres pauvres » présentés par Daniel Leuwers à Tours, au Prieuré St Cosme.

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 08:02 1 comments

jeudi 25 mars 2021

Poème express n° 838

posted by Lucien Suel at 07:30 2 comments

mercredi 24 mars 2021

Anthoveaulogie Harrison Oraison Bataille

46

Jim Harrison

La femme aux lucioles (1990)

U.G.E. 10-18 n° 2249 nouveau tirage septembre 1992

 page 100

Shelley m’avait assuré que ces sièges étaient en veau, mais quand je respirai leur odeur, je ne repérai pas celle du veau

page 165

Je prépare les boulettes avec un mélange de veau, de porc, de bœuf et beaucoup d’ail.

page 259

Simplement, papa le traite toujours comme si la profession de vétérinaire était réservée aux rêveurs, alors qu’il faut avoir les pieds sacrément sur terre pour s’occuper d’un veau récalcitrant ou aider une jument à mettre au monde un poulain.

 

47

Marc Oraison

Tête dure (1969)

Editions du Seuil dépôt légal 1er trimestre 1969

pages 70 & 71

Un jour, après le déjeuner, le prieur m’interpelle : « Frère François Dominique, puisque vous êtes médecin, croyez-vous que vous pourriez abattre et dépecer un veau ? » […]
Et l’on en faisait sortir non point un veau, mais une jeune vache complètement ahurie.

 

48

Georges Bataille

Histoire de l’œil (1928)

Christian Bourgois éditeur Jean-Jacques Pauvert 10-18 n° 781 avec Madame Edwarda et Le Mort nouveau tirage mai 1993

page 126

Un œil de veau, en raison de la couleur de la tête, et d’ailleurs le blanc d’œuf était du blanc d’œil, et le jaune la prunelle.

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 07:16 0 comments

mardi 23 mars 2021

Anthoveaulogie Joyeux Parti Communiste Harrison Sillitoe

43

Dan Ferdinande, Lucien Suel, Francis Debeyre, Jean-Pierre Bobillot & Achab Zorba,

Manifeste du Joyeux Parti Communiste (1993)

Le Grand-Hors-Jeu ! n° 71 achevé d’imprimer en Floréal MVIIM

 page 90

La découverte de l’Amérique, la circumnavigation de l’Affre à fric donnèrent à la sournoiserie naissante un charnier d’actionnaires. [Veau d’or.]

 

44

Jim Harrison

Faux soleil (1984)

U.G.E. 10-18 n° 1955 nouveau tirage juin 1992

 page 116

Je repérai du canard, des côtes de veau, de la chair de crabe, des huîtres et des pinces de tourteau, avant de me détourner en bâillant.

page 278

J’avais très envie de rognons de veau, mais cela signifiait que j’en profiterai pour descendre un verre de whisky […] Les rognons de veau m’avaient fait penser à la promesse d’Eulia de me rendre visite à New York, où je ne la présenterais sûrement pas à mes amis.

page 287

Sa cuisine était tout ce qu’il y a de plus WASP – soupe froide au concombre, quelques brocolis, une minuscule côte de veau sans garniture.

 

45

Alan Sillitoe

La solitude du coureur de fond (1960)

Editions du Seuil Collection Folio n° 530 achevé d’imprimer le 14 janvier 1974

 page 239

Ça l’enchante, ce gros pansu de salaud avec ses yeux de veau.

Libellés : , , , , , , ,

posted by Lucien Suel at 07:26 0 comments

lundi 22 mars 2021

Poème express n° 837

posted by Lucien Suel at 07:22 2 comments

vendredi 19 mars 2021

CYCLE DU BASILIC (VIII) par Laurent Margantin

VIII

 

TABLEAU

 

Ce tableau de Miró au-dessus de la table, je ne l'ai pas choisi,

je n'aimais guère Miró. Mais à force de le voir et de le revoir,

il a fini par m'habiter secrètement. Instance-feu. Homme-enfant

debout et renversé (par quel effet de miroir ?) au milieu d'un ciel

de signes inconnus. Ou nerfs coupés en petits morceaux et reliés

dans l'espace ? Fibres connectées au haut du crâne de l'homme,

cercle rouge avec lequel communique la tête renversée mais

dans le reflet rapetissé (effet d'éloignement ?). Capture des formes

et des couleurs quadrillées au milieu, autour formes divagantes et

pas de couleurs. L'homme-reflet est rattaché à l'homme reflété, et

même fondu à lui. Le cercle rouge est l'accroissement d'un point

rouge connecté au haut du crâne. L'expression des deux visages

est surprise devant des points et des mouvements inconnus.

                                            Sur la droite du tableau il y a une étoile.

 

 *

Ainsi s'achève la publication au Silo du "Cycle du Basilic", œuvre ouverte de Laurent Margantin.

Laurent Margantin vit à la Réunion,
il écrit & traduit quotidiennement sur les blogs suivants :
www.laurentmargantin.com
www.oeuvresouvertes.net
et
www.journalkafka.com
 

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 07:22 0 comments

jeudi 18 mars 2021

Anthoveaulogie Clavel Harrison

40

Maurice Clavel

Ce que je crois (1975)

Editions Grasset achevé d’imprimer le 17 octobre 1975

 page 226

Mon général, ou bien, comme vous y conspirez per Pompidolem, nous allons tous devenir des veaux à gros ou petit engrais, et il vaut mieux, pour la mémoire de vous, que ce soit un Giscard ou un Lecanuet qui nous paisse.

page260

Les têtes de veaux sont « épanouies » à l’étalage.

 

41

Jim Harrison

Sorcier (1981)

U.G.E. 10-18 n° 1987 nouveau tirage janvier 1993

page 13

Poisson, gibier, volaille, veau, porc…

page 50

A la ferme, elle aidait son père à la mise au monde des veaux.

page 118

- Le type qui a inventé le base-ball devait avoir du foie de veau à la place de la cervelle.

 

42

Jim Harrison

Wolf (1971)

U.G.E. 10-18 n° 2325 dépôt légal décembre 1992

page 51

Les tripes, la cervelle et le foie de veau ?

page 73

J’aimais les restaurants français, c’était une raison suffisante pour rester en vie – mousse de brochet, noisettes de veau, escargots d’Alsace, soupe de poisson.

page 210

Personne ne le plaignait, nous le soupçonnions d’empoisonner les chiens, de montrer son zizi aux enfants et de baiser ses veaux.

page 225

Et encore : la gorge mouillée du veau mort-né dans un box de la grange, la mère beuglant horriblement. […] Le lendemain matin, pendant qu’il mangeait ses harengs, j’avais dit à Grand-père que j’étais désolé qu’il ait perdu son veau et j’étais allé porter le seau d’eaux grasses aux cochons.

page 255

Comme celle que je faisais marcher chez mon grand-père, avant de porter aux veaux et aux cochons les seaux de lait écrémé.

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 07:14 0 comments

mercredi 17 mars 2021

Poème express n° 836

posted by Lucien Suel at 07:20 3 comments

mardi 16 mars 2021

Anthoveaulogie Hinkermeyer Semprun Gosling

37

Mikael T. Hinkermeyer

La chaire est faible (1977)

NRF Gallimard Série noire n° 1742 achevé d’imprimer le 11 septembre 1979

pages 43 & 44

Sa mère l’avait mis bas au poids respectable de sept kilos deux-cents, ce  qui le plaçait sur le même pied que beaucoup de veaux et la plupart des moutons, et il n’avait pas cessé depuis de profiter.


38

Jaime Semprun

Précis de récupération (1976)

Editions Champ libre achevé d’imprimer le 8 janvier 1976

page 111

On connaît la recette de Swift pour « réduire à un petit volume de poche une Somme universelle de toutes les choses que l’on doit savoir, croire, imaginer ou pratiquer dans la vie » : prenez des exemplaires en bon état, bien reliés en veau et avec le titre au dos, de toutes les branches modernes des sciences et des lettres, qu’elle qu’elles soient, et dans la langue qu’il vous plaira. Mettez-les à distiller au bain-marie, […]


39

Paula Gosling

Un flic pas tellement sale (1978)

NRF Gallimard Série noire n° 1734 achevé d’imprimer le 26 juin 1979

page 66

Pensez à tous ceux que vous croiserez dans le couloir ou dans la rue qui cacheront dans leur manche une lame de vingt centimètres capable de vous couper les boyaux comme du beurre, ou de vous ouvrir la gorge comme à un veau pendu à un croc.

Libellés : , , ,

posted by Lucien Suel at 07:26 0 comments