vendredi 7 avril 2017

Poème express n° 677

posted by Lucien Suel at 07:13

4 Comments:

Anonymous Anonyme said...

(pour le costume et la voix il y aurait bien Geoffroy Carter (Cary Grant en aviateur) dans "Seuls les anges ont des ailes" (Howard Hawks, 1939) avec une formidable Bonnie Lee (Jean Arthur on dit dans ces cas-là "impériale") mais les tennis ne vont pas vraiment avec le reste) (pour le costume et le reste aussi -avec cette autorité un peu démunie, tu vois quoi - c'est juste certainement Jim Stark qui va au planétarium, qui se bat au couteau et gagne la course de voitures mais qui boit trop, c'est à peu près certain (aka James Dean dans "le Rebelle sans cause" - ou "la Fureur de vivre", Nicholas Ray 1955) (un rôle pour Dennis Hopper, un autre pour Natalie Wood) (j'aime assez "Johnny Guitar" de N. Ray mais on s'en tape un petit peu)(en fait je préfère le premier - avec une Rita Hayworth en quand même assez garce) (mais bon, les tennis...)

22:10  
Anonymous Anonyme said...

(c'est surtout pour le blouson, le t shirt le jean -mais pas les tennis, non - et aussi cette autorité, ça lui va comme un gant (d'aviateur) c'est Geoffrey Carter (incarné par Cary Grant) dans "Seuls les anges ont des ailes" (Howard Hawks, 1939) avec une Bonnie Lee magnifique (c'est Jean Arthur et dans ces cas-là on dit qu'elle y est "impériale") et la fiancée Judy (Rita Hayworth, assez garce pas encore star)) (mais il y aurait aussi dans cette dégaine-là une espèce de jeunesse à la Jim Stark - le planétarium, la bagarre au couteau, la course de voiture, la mort du chef de la bande devenu copain - Rebelle sans cause, ou "La fureur de ivre" (Nicholas Ray, 1955) (avec cette autorité légèrement intimidée, tu vois ça) (James Dean, avant de mourir dans l'accident de sa Porsche et quelques semaines -zeugme) (Jim Stark buvait trop et fonçait trop, en même temps) (de N. Ray je préfère de loin "Johnny Guitar (1954) mais on s'en tamponne un peu) (je vote pour les anges)

22:36  
Anonymous Anonyme said...

(3 fois que je le poste : il ne veut pas l'entendre) (il y a certain Geoffrey Carter qui s'habille à peu près comme ça - sa voix est d'une autorité disons naturelle - c'est Cary Grant c'est dans "Seuls les anges ont des ailes" (Howard Hawks, 1939) il y a une magnifique Bonnie Lee (Jean Arthur formidable) et une Judy (un peu garce, Rita Hayworth, à ses presque débuts) mais c'est pas lui à cause des tennis (ce serait plutôt si je ne m'abuse) Jim Stark -le planétarium, la bagarre au couteau, la course de voiture la mort du copain, enfin "Rebelle sans cause" "La fureur de vivre" (Nicholas Ray, 1955) et James Dean (qui dans un accident de voiture, cette année-là) (je préfère de N.Ray "Johnny Guitar" mais on s'en fiche un peu, de mes préférences)

02:46  
Blogger Lucien Suel said...

Voilà les commentaires validés. Du coup, on a trois variantes. Je les laisse à cause des petites différences entre les trois.
J'avais installé la modération, vu qu'un personnage errant a pris cet endroit pour un caniveau...

07:03  

Publier un commentaire

<< Home