lundi 2 juin 2014

Ce qui reste

Deux vers extraits de "Nous ne sommes pas morts" (éditions du Dernier Télégramme), photographiés par Valérie Champigny dans une rue de Sète.

Libellés : , ,

posted by Lucien Suel at 07:47

3 Comments:

Anonymous Dominique Hasselmann said...

C'est-à-dire : te voilà haut suspendu !

07:58  
Blogger K said...

Comment l'auteur prend de la hauteur.
Et ça c'est de la banderole !
Excellent.

19:20  
Blogger Lucien Suel said...

Il y a encore des frères humains !
Merci à vous deux !

19:56  

Publier un commentaire

<< Home